La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 566,53
    +1 272,79 (+2,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Leurs "dark kitchen" cuisinent et livrent vos repas à domicile

·1 min de lecture

Ce concept, tout droit venu des Etats-Unis, franchit une étape supplémentaire dans la distanciation gastronomique. Plus de pas-de-porte, de tables et de comptoir : ici, la cuisine ne travaille que pour la livraison.

Sur ce créneau, le français Not So Dark est en train de tout casser. En moins d’un an, cette société fondée par Clément Benoît et Alexandre Haggai, peu avant le début de la pandémie Covid, a déjà ouvert 8 ateliers, 6 à Paris, 1 à Nice et 1 à Barcelone. Chacun d’eux réalise près de 400.000 euros de chiffre d’affaires par mois! Le modèle a plein d’avantages : des loyers modérés, les ateliers pouvant s’installer dans des rues peu fréquentées ; une conquête rapide de clients grâce aux plateformes Uber Eats et Deliveroo ; la possibilité, enfin, dans un même atelier, de proposer différents types de spécialités culinaires faciles à livrer. «Nous avons identifié en France et à l’étranger le top 20 des tendances culinaires», explique Clément. A partir de quoi, il a créé une série de marques : Como Kitchen pour les poke bowls, Recoleta pour les empanadas à la sauce argentine ou encore JFK pour les burgers…

>> A lire aussi - Le roi de la cantine Sodexo s’allie avec Uber Eats

Clément Benoît n’en est pas à sa première start-up. Il avait déjà fondé Stuart, la société de livraison revendue à La Poste, puis une chaîne de gymnases à New York. De quoi disposer de solides fonds propres en plus des 6 millions d’euros déjà levés. Le nerf de la guerre dans ce business ? Le marketing : pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Risque de salmonelle : Leader Price rappelle du poulet et Intermarché du pâté
Démarchage abusif : définition, recours et protection
MacBook Air, MacBook Pro : jusqu'à 400 euros de réduction chez Amazon
Le prix des fruits pourrait grimper à cause de l’épisode de gel récent
Casino rappelle du gratin et des crevettes potentiellement dangereux