La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 751,61
    +212,88 (+0,72 %)
     
  • EUR/USD

    1,1953
    +0,0036 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    28 497,25
    +43,97 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    52 831,36
    +2 189,40 (+4,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,85
    +59,86 (+4,63 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Danone: Le récit du sacrifice de Faber

·2 min de lecture

Sommés d'affirmer leur soutien au PDG, les administrateurs du groupe ont préféré remercier Emmanuel Faber, espérant éviter une crise plus grave. Récit.

Tout s’est dénoué le dimanche 14 mars au soir, , très éprouvant pour dans une ambiance crépusculaire et un scénario digne des grandes tragédies grecques. L’un après l’autre, par ordre alphabétique, chacun a été sommé de dire s’il soutenait ou non la présidence d’Emmanuel Faber.

C’est l’intéressé lui-même qui a soumis ses pairs à la question. "Emmanuel a joué son va-tout en forçant ses derniers alliés à le suivre encore ou à subir sa rancœur durable, raconte un témoin. Il aurait pu annoncer d’emblée sa démission et éviter le désaveu, mais il a voulu que chacun se dévoile et se justifie. Du Faber tout craché!" Comme à une partie de poker menteur, les fronts perlaient, certaines voix tremblaient pendant cette réunion en téléconférence. Verdict sans appel: dix voix pour le départ de Faber et cinq contre (Clara Gaymard, Gaëlle Olivier, Jean-Michel Severino et les deux représentants des salariés).

Un communiqué négocié d'arrache-pied

Le psychodrame n’était pas terminé pour autant. Faber a ensuite interrompu la séance pour informer son . Puis la réunion a repris pour désigner un nouveau président. Gilles Schnepp, vice-président, ancien patron de Legrand a fait l’unanimité. Mais les discussions ont duré très longtemps encore, moins pour transiger sur les indemnités du sortant, que pour s’accorder sur la façon de présenter les choses. "Emmanuel s’est battu comme un diable sur chaque mot du communiqué", raconte un familier du groupe.

Lire aussi

Résultat de cet ultime marchandage: . Faber a droit à des remerciements "pour son rôle à la tête de Danone et sa contribution considérable à l’entreprise depuis 1997…". En revanche, il n’a pu éviter une formule révélatrice. "Le Conseil a mis fin aux fonctions d’Emmanuel Faber comme Président Directeur Général, et a nommé Gilles Schnepp, président du Conseil d’administration avec effet immédiat". La mention "avec effet immédiat" est inhabituelle pour annoncer le départ d’un PDG, et trahit bien que celui-ci a été congédié, dispensé de [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi