La bourse ferme dans 8 h 19 min
  • CAC 40

    7 014,57
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 233,09
    -43,11 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 754,75
    +35,32 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1328
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 786,60
    +1,10 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    44 085,23
    -880,60 (-1,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 304,52
    -0,59 (-0,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,54
    +0,18 (+0,25 %)
     
  • DAX

    15 687,09
    -126,81 (-0,80 %)
     
  • FTSE 100

    7 337,05
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    15 786,99
    +100,07 (+0,64 %)
     
  • S&P 500

    4 701,21
    +14,46 (+0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 725,47
    -135,15 (-0,47 %)
     
  • HANG SENG

    24 274,87
    +278,00 (+1,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3200
    -0,0006 (-0,05 %)
     

DANONE : Un nouveau trimestre centré sur l’exécution et la performance ; Objectifs 2021 réitérés

·14 min de lecture


Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2021
Communiqué de presse – Paris, le 19 octobre 2021

Un nouveau trimestre centré sur l’exécution et la performance
Objectifs 2021 réitérés

Commentaire de Juergen Esser, Directeur Général Finances

« Les résultats publiés aujourdhui démontrent une nouvelle fois nos progrès vers une croissance rentable. Grâce à nos actions et nos efforts en matière d’exécution, toutes nos divisions ont contribué à la performance solide du troisième trimestre.

Nous constatons clairement la force et la pertinence de nos marques dans un contexte d’intérêt croissant pour la santé et le bien-être au niveau mondial. Notre activité de Produits laitiers et d’origine végétale a poursuivi sa forte dynamique, notamment en Europe et en Amérique du Nord, avec des gains de parts de marché sur des plateformes clés. Notre activité Eaux, portée par une performance forte en Europe, a bénéficié d’un retour progressif de la mobilité hors domicile. Enfin, la Nutrition Spécialisée a connu une bonne dynamique, tirée par notre activité de Nutrition pour Adultes et par le retour à la croissance de nos Laits infantiles en Chine.

A l’image de l’ensemble de notre secteur, et même au-delà, nous sommes touchés par l’accélération de l’inflation. Si au départ celle-ci concernait surtout le coût des matières premières, elle s’est généralisée et affecte désormais l’ensemble de notre chaîne d’approvisionnement, dans de nombreuses régions du monde. Dans ce contexte, nous redoublons nos efforts en matière de productivité et d’initiatives prix afin d’atténuer l’impact de cette inflation sur notre performance et nous réitérons ainsi nos objectifs 2021. »

I. CHIFFRE D’AFFAIRES DU TROISIEME TRIMESTRE 2021

En million d’euros
sauf %

T3
2020

T3
2021

Variation données publiées

Variation données comparables

Variation volumes

9M
2020

9M
2021

Variation données publiées

Variation données comparables

Variation volumes



PAR POLE

EDP

3 108

3 269

+5,2%

+4,1%

+0,6%

9 699

9 686

-0,1%

+3,5%

+1,1%

Nutrition Spécialisée

1 698

1 777

+4,6%

+2,9%

-5,3%

5 441

5 294

-2,7%

-0,8%

-4,6%

Eaux

1 015

1 112

+9,6%

+4,6%

+2,4%

2 864

3 031

+5,8%

+4,5%

-0,6%



PAR ZONE

Europe & Noram1

3 334

3 498

+4,9%

+3,9%

+0,6%

10 156

10 282

+1,2%

+2,5%

+0,7%

Reste du Monde

2 486

2 660

+7,0%

+3,7%

-2,1%

7 848

7 729

-1,5%

+2,2%

-2,1%

TOTAL

5 821

6 158

+5,8%

+3,8%

-0,8%

18 004

18 011

+0,0%

+2,3%

-0,9%

1Amérique du Nord (Noram) : Etats-Unis et Canada

Le chiffre d’affaires consolidé du troisième trimestre 2021 s’élève à 6,2 milliards d’euros, en croissance de +3,8% en données comparables, avec un effet valeur de +4,6% et un effet volume de -0,8%. En données publiées, le chiffre d’affaires est en hausse de +5,8%, profitant d’un impact positif des taux de change (+0,8%) notamment lié à l’appréciation du renminbi chinois, du peso mexicain et de la livre sterling face à l’euro, alors que le dollar américain et les autres devises des pays émergents sont restés plutôt stables par rapport à l’an dernier. Le chiffre d’affaires publié intègre également une contribution organique de +0,7% des pays en hyperinflation, ainsi qu’un effet périmètre de +0,3% résultant notamment des effets conjoints de l’intégration de Harmless Harvest et de Follow Your Heart, ainsi que de la vente de Vega.

En termes de dynamique par région, cette croissance forte est globale au troisième trimestre. Sur la zone Europe et Amérique du Nord, le chiffre d’affaires progresse de +3,9% en données comparables, porté par la dynamique soutenue d’EDP et par la reprise des Eaux en Europe. Dans le Reste du Monde, le chiffre d’affaires progresse de +3,7% en données comparables, notamment grâce à la performance de la Nutrition Spécialisée en Chine.

Performance par pôle

  • PRODUITS LAITIERS ET D’ORIGINE VEGETALE (EDP)

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires des Produits laitiers et d’origine végétale progresse de +4,1% en données comparables, reflétant une progression de +0,6% en volume et de +3,5% en valeur. Les Produits laitiers affichent une croissance solide, et les Produits d’origine végétale une croissance comprise entre 5 et 10%. Par zone géographique, le pôle EDP en Europe et Amérique du Nord enregistre une croissance de +4,3% en données comparables sur le trimestre. En Europe, la performance du portefeuille de Produits laitiers est toujours portée par les plateformes Probiotiques et Protéines, notamment par les marques Actimel et Yopro qui enregistrent une croissance à deux chiffres, et par la marque Activia qui poursuit sa forte croissance au Royaume-Uni et en Allemagne. Alpro affiche un nouveau trimestre de croissance à deux chiffres, notamment soutenue par la forte performance de la gamme de produits à base d’avoine, récemment relancée. En Amérique du Nord, la croissance est portée par les segments Yaourts et Recettes à base de café, avec une très forte croissance et des gains de parts de marché des marques Oikos, Two Good et Activia, ainsi qu’une hausse des ventes à deux chiffres pour les marques International Delight et Stok. La performance du portefeuille de Produits d’origine végétale est pénalisée au T3 par des difficultés logistiques et des perturbations au sein de la chaine de distribution, qui entravent la capacité de l’entreprise à produire et à servir la demande des consommateurs. Dans le Reste du Monde, l’Amérique Latine et l’Afrique poursuivent leur reprise séquentielle, alors que la performance de la zone CEI reste modérée, dans un contexte sanitaire et macro-économique toujours difficile.

  • NUTRITION SPECIALISEE

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de la Nutrition Spécialisée augmente de +2,9% en données comparables, reflétant un recul en volume de -5,3% et une hausse de +8,2% en valeur. La Nutrition pour Adultes enregistre une croissance autour de 5%, portée par la Chine et les autres plateformes émergentes, en hausse à deux chiffres, alors que l’Europe délivre un nouveau trimestre de croissance. Par segment, les compléments nutritionnels oraux et l’alimentation par sonde continuent de croître, tandis que le portefeuille dédié au « bien vieillir » poursuit son déploiement en Asie du Sud-Est et en Afrique. La croissance de la Nutrition Infantile est modérée au troisième trimestre. Comme attendu, elle est portée par la Chine, qui enregistre une croissance à deux chiffres, tous les canaux contribuant à cette performance. Les canaux distribuant des labels domestiques enregistrent un nouveau trimestre de croissance comprise entre 5 et 10%, alors que les plateformes de vente en ligne de labels internationaux poursuivent leur croissance, entre 15 et 20%. Les canaux transfrontaliers indirects (notamment Daigous, Friends & Family), connaissent un retour à la croissance, après avoir enregistré une baisse des ventes de près de -60% sur la même période l’an dernier. En Europe, les ventes sont stables dans un marché en déclin, tandis que dans les autres régions, la dynamique est modérée, pénalisée par des effets de phasing.

  • EAUX

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires des Eaux est en croissance de +4,6% en données comparables, reflétant une hausse de +2,4% en volume et de +2,1% en valeur. L’Europe affiche une croissance supérieure à 5%, comblant progressivement l’écart par rapport à 2019, et enregistre des gains de parts de marché généralisés grâce à l’excellente performance des marques evian, Volvic, Żywiec Zdrój et Font Vella. Dans le Reste du Monde, les ventes de Mizone connaissent une baisse inférieure à -5%, après trois trimestres consécutifs de croissance. Alors que les ventes aux distributeurs (sell-in) sont pénalisées temporairement par des confinements localiés et par des mauvaises conditions climatiques, l’exécution reste solide, ce qui se concrétise par le recrutement de nouveaux jeunes consommateurs et par une bonne résistance des parts de marché. L’Amérique Latine a enregistré une croissance à deux chiffres, grâce au retour de la mobilité cet été, alors qu’en Indonésie les ventes sont toujours pénalisées par de fortes restrictions liées au Covid-19, dont la mise en place de nouveaux confinements localisés durant l’été.

II. PERSPECTIVES ET OBJECTIFS 2021

Perspectives macro-économiques
En dépit des incertitudes, la réouverture progressive des économies devrait continuer, grâce aux progrès des programmes de vaccination. Par ailleurs, une accélération généralisée de l’inflation des prix du lait, des ingrédients, des emballages et des coûts logistiques est attendue.

Objectifs 2021 réitérés
Danone prévoit un retour à la croissance rentable au second semestre, et la marge opérationnelle courante 2021 est attendue globalement en ligne avec celle de 2020.

III. PROGRAMME DE RACHAT D’ACTIONS

Le 29 juillet 2021, Danone a annoncé le lancement d’un programme de rachat d’actions allant jusqu’à 800 millions d’euros, au cours du second semestre 2021. Au 15 octobre 2021, la valeur de marché totale rachetée par l’entreprise s’élève à 673 millions d’euros.

IV. ÉVENEMENTS IMPORTANTS SUR LA PERIODE

Gouvernance et changement au sein du management

  • 29 juillet 2021 : Dans le cadre d’une démarche active initiée début 2021 sur l’évolution de la gouvernance de l’entreprise, le Conseil d’Administration de Danone a annoncé une refonte de sa composition d’ici l’Assemblée générale 2023.

  • 28 septembre 2021 : Danone a annoncé que Laurent Sacchi succédait à Bertrand Austruy en tant que Secrétaire Général à compter du 1er octobre. Il a rejoint le Comité Exécutif de Danone tout en conservant ses responsabilités de Secrétaire du Conseil d’Administration.

  • 19 octobre 2021 : Danone a annoncé la nomination de Roberto Di Bernardini en tant que Directeur Général Ressources Humaines à compter du 29 novembre. Il rejoindra le Comité Exécutif de Danone.

Opérations financières majeures

  • 7 septembre 2021 : Dans le cadre d’une gestion active de sa dette hybride et afin de profiter de conditions favorables de marché, Danone a lancé un refinancement partiel de son obligation hybride de 1,25 milliard d’euros. Le 7 septembre 2021, Danone a lancé avec succès une émission obligataire hybride à durée indéterminée à taux fixe réajustable de 500 millions d’euros portant un premier coupon de 1%, avec une première option de remboursement le 16 décembre 2026. Le 15 septembre 2021, Danone a annoncé le succès de son offre de rachat partiel sur son obligation hybride de 1,25 milliard d’euros (portant un premier coupon de 1,750% et une première option de remboursement le 23 mars 2023), pour un montant total de 500 millions d’euros. Le règlement-livraison des nouvelles obligations de 500 millions d’euros et l’offre de rachat sur ses titres existants ont eu lieu le 16 septembre 2021.

V. NORMES IFRS ET INDICATEURS FINANCIERS NON DEFINIS PAR LES NORMES IFRS

IAS29 : impact sur les données publiées

Danone applique la norme IAS29 aux pays en hyperinflation au sens des normes IFRS. La norme IAS29 requiert de retraiter les éléments non-monétaires des actifs et passifs des pays en hyperinflation ainsi que leur compte de résultat pour refléter l’évolution du pouvoir d’achat général de sa monnaie fonctionnelle, entraînant un profit ou une perte sur la position monétaire nette qui est enregistrée en résultat net. De plus, les états financiers de ces pays sont convertis au taux de clôture de la période considérée.

Effet d’IAS29 sur les données publiées
(en millions d’€ sauf %)

T3 2021

Chiffre d’affaires

2,5

Croissance du chiffre d’affaires (%)

+0,04%

Répartition du chiffre d’affaires 9M 2021 par trimestre après application de l’IAS29
Le chiffre d’affaires du 9M 2021 est obtenu en additionnant :

  • le chiffre d’affaires du T3 2021 publié ;

  • les chiffres d’affaires du T1 2021 et du T2 2021 résultant de l’application d’IAS29 jusqu’au 30 septembre 2021 au chiffre d’affaires des entités des pays en hyperinflation (application du taux d’inflation jusqu’au 30 septembre 2021 et conversion en euros au taux de clôture du 30 septembre 2021) présentés dans le tableau ci-dessous pour information (données non auditées).

En millions d’€

T1 20211

T2 20212

T3 2021

9M 2021

EDP

3,158

3,259

3,269

9,686

Nutrition Spécialisée

1,723

1,795

1,777

5,294

Eaux

793

1,126

1,112

3,031

Total

5,674

6,179

6,158

18,011

(1)Résulte de l’application d’IAS29 jusqu’au 30 septembre 2021 au chiffre d’affaires T1 des entités des pays en hyperinflation
(1)Résulte de l’application d’IAS29 jusqu’au 30 septembre 2021 au chiffre d’affaires T2 des entités des pays en hyperinflation

Indicateurs financiers non définis par les normes IFRS

En raison des règles d’arrondis, la somme des valeurs présentées peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Les variations en données comparables du chiffre d’affaires, du résultat opérationnel courant et de la marge opérationnelle courante reflètent la performance organique de Danone en excluant essentiellement l’impact :

  • des variations de périmètre en calculant les indicateurs de l’exercice considéré sur la base du périmètre de consolidation de l’exercice précédent et de l’exercice en cours excluant les entités des pays en hyperinflation au sens de la norme IAS 29 (comme les entités argentines depuis le 1er janvier 2019) ;

  • des changements dans les principes comptables applicables ;

  • des variations de taux de change en calculant les indicateurs de l’exercice considéré et ceux de l’exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est un taux annuel prévisionnel déterminé par Danone pour l’exercice considéré et appliqué aux deux exercices).

Passage des données publiées aux données comparables

(en millions d’€ sauf %)

T3 2020

Effets des variations du périmètre de consolidation

Effets des variations des taux de change et autres y compris IAS29

Contribution
organique des
pays en
hyperinflation

Variations en données comparables

T3 2021

Chiffre d’affaires

5 821

+0,3%

+0,9%

+0,7%

+3,8%

6 158

Le résultat opérationnel courant correspond au résultat opérationnel de Danone avant prise en compte des Autres produits et charges opérationnels. Les Autres produits et charges opérationnels comprennent des éléments qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l’activité courante de Danone et ont une valeur prédictive limitée, altérant l’appréciation de sa performance opérationnelle courante et son évolution. Ils incluent principalement :

  • les plus ou moins-values de cession d’activités et de participations consolidées ;

  • les dépréciations d’actifs incorporels à durée de vie indéfinie ;

  • les coûts relatifs à des opérations de restructurations stratégiques ou de transformation ;

  • les coûts relatifs à des opérations de croissance externe majeures ;

  • les coûts (encourus ou estimés) liés à des crises et litiges majeurs ;

  • dans le cadre des normes IFRS 3 Révisée et IAS 27 Révisée, (i) les frais d’acquisitions des sociétés dont Danone prend le contrôle, (ii) les écarts de réévaluation comptabilisés suite à une perte de contrôle, et (iii) les variations des compléments de prix d’acquisition ultérieures à une prise de contrôle.

La marge opérationnelle courante correspond au ratio résultat opérationnel courant sur chiffre d’affaires.

o o O o o

DÉCLARATIONS DE NATURE PRÉVISIONNELLE

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Dans certaines hypothèses, vous pouvez identifier ces déclarations prévisionnelles au moyen de termes prospectifs tels que « estimer », « s’attendre à », « espérer », « anticiper », « escompter », « projeter », « perspectives », « objectif », « planifier », « avoir l’intention de », « prévoir », « envisager », « probable », « pourrait », « devrait », « cibler », « viser », « fera », « croire », « continuer », « certain » et « convaincu », la forme négative ou plurielle de ces mots et d’autres termes qui ont un sens similaire. Les déclarations de nature prévisionnelle de ce document contiennent, de manière non limitative, des prédictions concernant les activités, opérations, directions, performance et résultats futurs de Danone.

Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement des résultats anticipés dans ces déclarations de nature prévisionnelle. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document d’enregistrement universel de Danone (section « Facteurs de risques », dont la dernière version est disponible sur www.danone.com).

Sous réserve des exigences réglementaires, Danone ne s’engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement une quelconque de ces déclarations de nature prévisionnelle. Ce document ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres de Danone.

La conférence téléphonique à destination des analystes et des investisseurs, sera diffusée en direct aujourd’hui à 9h00 (heure de Paris) sur le site Internet www.danone.com.
Le support de la présentation sera également disponible sur le site Internet, section Investisseurs.


ANNEXE – Ventilation du chiffre d’affaires par pôle et par zone géographique (en millions d’euros)

Premier trimestre

Second trimestre

Troisième trimestre

2020

2021

2020

2021

2020

2021

PAR POLE

EDP

3 364

3 149

3 238

3 254

3 108

3 269

Nutrition Spécialisée

1 949

1 719

1 792

1 793

1 698

1 777

Eaux

928

790

925

1 125

1 015

1 112

PAR ZONE

Europe & Noram1

3 469

3 273

3 352

3 510

3 334

3 498

Reste du Monde

2 772

2 384

2 602

2 661

2 486

2 660

Total

6 242

5 657

5 954

6 171

5 821

6 158


Premier trimestre
2021

Second trimestre 2021

Troisième trimestre
2021

Variation historique

Variation en données comparables

Variation historique

Variation en données comparables

Variation historique

Variation en données comparables

PAR POLE

EDP

-6,4%

+1,6%

+0,5%

+4,8%

+5,2%

+4,1%

Nutrition Spécialisée

-11,8%

-7,7%

+0,1%

+2,8%

+4,6%

+2,9%

Eaux

-14,9%

-11,6%

+21,6%

+19,5%

+9,6%

+4,6%

PAR ZONE

Europe & Noram1

-5,6%

-2,8%

+4,7%

+6,4%

+4,9%

+3,9%

Reste du Monde

-14,0%

-4,2%

+2,3%

+6,9%

+7,0%

+3,7%

Total

-9,4%

-3,3%

+3,6%

+6,6%

+5,8%

+3,8%

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles