La bourse ferme dans 1 h 51 min

Danone, freinage en vue sur l’eau et les produits laitiers : le conseil Bourse du jour

Société générale passe de "vendre" à "achat" sur l’action Danone (code mnémonique BN - code ISIN FR0000120644), avec un objectif de cours ramené à 69 euros (soit un léger potentiel de baisse du cours de l’action, à l’heure où nous écrivons ces lignes), contre 82 euros précédemment. Plusieurs pôles du géant de l'agroalimentaire - les produits laitiers en Russie et aux Etats-Unis, les eaux minérales en Asie et en Europe et les produits d'origine végétale - devraient ralentir en 2020. Les faiblesses révélées par les résultats inférieurs aux attentes au troisième trimestre 2019 publiés par Danone en octobre pourraient se révéler durables, jugent les analystes de la banque au logo rouge et noir.

Société générale a réduit de 2% son estimation de bénéfice par action (BPA) pour 2020 et s'attend à ce que les résultats du quatrième trimestre 2019 (attendus pour le 26 février) montrent un impact négatif des coûts de production sur la progression de la marge de Danone, dont l’objectif 2019 d'une croissance en données comparables comprise entre 2,5% et 3% risque d'être difficile à atteindre. Selon la note de la banque, Danone ne se paie que 18 fois les profits estimés, contre 20,5 fois environ pour Nestlé ou Unilever. Le groupe bénéficie donc d’une valorisation plus attractive, mais des inquiétudes pèsent sur les perspectives de long terme… La prudence s’impose donc pour cette année.

>> A lire aussi - Les laits en poudre Danone et Nestlé contiendraient des dérivés d'hydrocarbures

Que dit l'analyse technique ?

Le cours de l’action Danone “perd près de 15% depuis le plus haut de 2019, à 82,36 euros, atteint en septembre dernier. Par ailleurs la dégradation annoncée par Société Générale devrait appuyer la tendance baissière et le cours de l’action pourrait clôturer sous le plus bas du 21 octobre dernier, situé sur le seuil des 71 euros et poursuivre en direction du support à 69,64 euros, voire sur le plus bas de mai situé à 69,26 euros”, juge Vincent boy, analyste marchés chez IG France.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La croissance de la France devrait bien résister aux grèves, selon la Banque de France
Demande de bourse étudiante : top départ pour la rentrée 2020/2021, voici comment procéder
Si, les clubs de foot vont bien payer moins de charges grâce à la réforme des retraites
Redressement fiscal annulé pour Vincent Bolloré sur les prestations d’Alain Minc et de René Ricol
Remboursement du Navigo : attention aux sites frauduleux