La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    39 036,40
    +562,18 (+1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3921
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Danone: Faber pave l'enfer de bonnes intentions

·2 min de lecture

EDITO - Le PDG de Danone tente de traverser une tempête qui, en plus de l'emporter risque déstabiliser gravement son entreprise. Entre l'impasse et l'enfer.

Attention, la scène qui va suivre est une pure fiction bien sûr. Une fable que l’on se raconte entre salariés du groupe . Cela se passe dans plusieurs dizaines d’années. arrive face à Saint Pierre qui doit décider s’il ira au paradis, au purgatoire ou en enfer. "Enfin !, se dit l’impétrant. Je vais être payé de mes efforts ! Après toutes ces années difficiles sur terre, à travailler 15 heures par jour, à donner l’exemple d’une grande rigueur morale, jamais en retard à une seule réunion. Jamais sensible aux tentations de la gourmandise, du gain financier. Et pourtant j’aurais pu ! Mon bilan est exemplaire".

Lire aussi

Pendant que Saint Pierre vérifie dans son registre, Emmanuel Faber aperçoit par la porte entrouverte l’ambiance légère qui règne au paradis. "Ah, je vais enfin m’amuser, se réjouit-il. Je ne l’ai pas volé !" Il croit même apercevoir son prédécesseur à la présidence de Danone, en train de jouer au foot avec d’autres. "Si Franck est là, c’est bon signe. Ils pourront difficilement me refuser le Carré Vip s’ils acceptent un tel pécheur au paradis !" Mais à sa stupéfaction, Saint Pierre le dirige vers le purgatoire : "Emmanuel, tu vas adorer, il y a tout ce que tu aimes ici". Le nouveau trépassé s’étonne : "Mais Grand Saint Pierre, pourquoi je ne vais pas au paradis ?" Réponse du gardien des lieux : "Enfin Emmanuel, tu devrais le savoir : on ne peut pas accéder au paradis si, sur terre, on a fait vivre l’enfer à ses semblables". Le malheureux pense alors que la vertu est décidément bien mal récompensée.

Les couloirs envahis de consultants

La fable est amusante et révélatrice de l’esprit qui règne en ce moment parmi les salariés en télétravail du groupe agroalimentaire. D’autres, tout aussi décidés à garder le sourire dans une période où leur entreprise est particulièrement chahutée, soulignent à quel point la situation est surréaliste dans les couloirs du siège du groupe, boulevard Haussmann à Paris. On n'y croise plus beaucoup de "Danoners" qui -Covid obl[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi