La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 783,48
    -49,06 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    12 447,54
    -196,92 (-1,56 %)
     
  • Nikkei 225

    27 999,96
    -249,28 (-0,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,0219
    +0,0024 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    20 003,44
    -42,33 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    22 619,98
    -970,15 (-4,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    536,21
    -21,14 (-3,79 %)
     
  • S&P 500

    4 116,09
    -23,97 (-0,58 %)
     

DANONE: La bonne dynamique se poursuit dans toutes les catégories et toutes les géographies

DANONE
DANONE

Résultats du 1er semestre 2022
Communiqué de presse – Paris, le 27 juillet 2022

La bonne dynamique se poursuit dans toutes les catégories et toutes les géographies

  • Chiffre d'affaires net de 13 325 millions d'euros au S1 2022, en progression de +7,4% en données comparables et de +12,6% en données publiées

  • Forte progression des ventes au T2, à +7,7% en données comparables, portée par un effet prix de +6,8% et un effet volume/mix de +0,9%

  • La bonne dynamique se poursuit dans toutes les catégories et toutes les géographies

    • +8,9% en Amérique du Nord, portée par les crèmes à café, les yaourts et les produits d'origine végétale

    • +5,1% en Europe, grâce à la Nutrition Spécialisée et les Eaux

    • +3,3% en Chine, Asie du Nord et Océanie, portée par la Nutrition Spécialisée, alors que Mizone a été pénalisée par les restrictions et confinements liés au Covid

    • +12,3% dans le Reste du Monde, grâce à une contribution de toutes les catégories

  • Marge opérationnelle courante de 12,1% : priorité aux efforts de gestion de la croissance et à la productivité, démarrage du programme de réinvestissement

  • BNPA courant de 1,63 euro, en hausse de +7,2% par rapport au S1 2021 ; free cash-flow de 0,7 milliard d'euros

  • Objectifs 2022 actualisés : croissance du chiffre d'affaires désormais attendue entre +5 et +6% en données comparables ; marge opérationnelle courante supérieure à 12% confirmée


Chiffres clés du premier semestre 2022


En millions d’euros sauf mention contraire

S1 2021

S1 2022

Variation en données publiées

Variation en données comparables

Chiffre d’affaires

11 835

13 325

+12,6%

+7,4%

Résultat opérationnel courant

1 551

1 612

+3,9%

+0,5%

Marge opérationnelle courante

13,1%

12,1%

-101 pb

-88 pb

Produits et charges opérationnels non courants

(700)

(233)

+467

 

Résultat opérationnel

851

1 380

+62,0%

 

Marge opérationnelle

7,2%

10,4%

+316 pb

 

Résultat net courant – Part du Groupe

1 000

1 051

+5,1%

 

Résultat net non courant – Part du Groupe

68

(314)

(381)

 

Résultat net – Part du Groupe

1 068

737

-31,0%

 

BNPA courant (en €)

1,53

1,63

+7,2%

 

BNPA (en €)

1,63

1,14

-29,8%

 

Free cash-flow

1 009

674

-33,2%

 

Trésorerie provenant de l’exploitation

1 381

970

-29,8%

 

1

Commentaire d’Antoine de Saint-Affrique, Directeur-Général

« La forte performance du premier semestre, portée par l’ensemble des géographies et des catégories, alors même que nous faisons face à un environnement externe inédit, témoigne de la résilience, des efforts et de l’engagement de tous les Danoners. Nous avons entamé le déploiement de notre plan Renew Danone avec discipline et cohérence, en accélérant encore notre croissance au second trimestre, et nous pouvons nous réjouir de la bonne dynamique de nombreuses facettes de notre activité, d’Aptamil aux Eaux ou à l’Amérique du Nord, pour n’en citer que certaines. Si la qualité de notre premier semestre est encourageante, et nous permet désormais d’anticiper une croissance du chiffre d’affaires en données comparables comprise entre +5 et +6% en 2022, ce n’est que le début de notre transformation Renew : nous avons encore beaucoup à faire pour redonner à Danone la place qui doit être la sienne, et pour délivrer à la fois notre mission et notre ambition de performance. »

I. RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2022

Chiffre d’affaires du deuxième trimestre et du premier semestre

Au premier semestre 2022, le chiffre d'affaires consolidé a atteint 13,3 milliards d'euros, en progression de +7,4% en données comparables, grâce à une contribution de +6,1% de l'effet prix et de +1,3% de l’effet volume/mix. En données publiées, le chiffre d'affaires a augmenté de +12,6%, grâce à l’effet positif des taux de change (+4,2%), reflétant notamment l'appréciation par rapport à l'euro du dollar américain, de la livre sterling et d'autres monnaies en Asie et en Amérique Latine. Le chiffre d'affaires publié intègre également une contribution organique positive de +0,9% des pays en hyperinflation, ainsi qu'un effet périmètre légèrement négatif (-0,4%) résultant essentiellement des effets conjoints de l'intégration de Follow Your Heart et de la cession de Vega.

Au deuxième trimestre 2022, le chiffre d'affaires a progressé de +7,7% en données comparables, avec une contribution de +6,8% de l'effet prix et de +0,9% de l’effet volume/mix. En données publiées, le chiffre d'affaires a augmenté de +14,5%, grâce à l’effet positif des taux de change (+6,0%), et une contribution organique positive des pays en hyperinflation (+0,8%), malgré un effet périmètre légèrement négatif (-0,5%).

En million d’euros
Excepté %

T2
2021

T2
2022

Variation données publiées

Variation données compa-rables

Variation volume/mix

S1 2021

S1 2022

Variation données publiées

Variation données compa-rables

Variation volume/mix

 

 

PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Europe

2 155

2 267

+5,2%

+5,1%

+0,2%

4 142

4 382

+5,8%

+5,4%

+1,6%

 

Amérique du Nord2

1 391

1 662

+19,5%

+8,9%

+2,0%

2 707

3 139

+16,0%

+7,2%

+1,7%

 

Chine, Asie du Nord & Océanie2

832

936

+12,5%

+3,3%

+4,4%

1 430

1 671

+16,9%

+8,3%

+6,1%

 

Reste du Monde

1 793

2 202

+22,8%

+12,3%

-0,9%

3 556

4 132

+16,2%

+9,7%

-1,5%

 

 

PAR CATÉGORIE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EDP

3 254

3 684

+13,2%

+5,6%

-3,0%

6 406

7 062

+10,2%

+4,6%

-2,4%

 

Nutrition Spécialisée

1 793

2 106

+17,5%

+11,4%

+8,7%

3 513

4 029

+14,7%

+10,4%

+6,3%

 

Eaux

1 125

1 277

+13,6%

+7,9%

-0,4%

1 916

2 234

+16,6%

+11,2%

+4,2%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TOTAL

6 171

7 067

+14,5%

+7,7%

+0,9%

11 835

13 325

+12,6%

+7,4%

+1,3%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marge opérationnelle courante

Le résultat opérationnel courant s'est établi à 1,6 milliard d'euros au S1 2022. La marge opérationnelle courante a atteint 12,1%, en baisse de -101 points de base (pb) en données publiées et de -88 pb en données comparables par rapport au S1 2021. Ce recul s'explique principalement par l'impact fortement négatif de l'inflation du coût des intrants, estimé – net des effets de productivité – à environ -610 pb. Cet effet négatif a été partiellement compensé par l’impact positif des leviers de croissance, qui intègre volume, mix et prix, pour un effet cumulé d'environ +440 pb.
Danone a entamé son programme de réinvestissement, notamment au niveau de la supériorité produit et des capacités, les réinvestissements ayant un effet négatif de -10 pb au S1. Enfin, les frais généraux avant réinvestissements ont eu un impact positif de +111 pb, reflétant notamment les économies générées par Local First.

La marge opérationnelle publiée intègre également l'impact négatif des effets des variations des taux de change et autres, ainsi que l'effet de périmètre et la contribution organique des pays en hyperinflation, soit un effet total combiné de -29 pb.

Résultat opérationnel courant (m€) et marge opérationnelle courante (%)

S1 2021

S1 2022

Variation

 

m€

Marge (%)

m€

Marge (%)

En données publiées

En données comparables

 

 

PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

 

 

 

 

 

 

 

Europe

625

15,1%

574

13,1%

-199 pb

-183 pb

 

Amérique du Nord3

283

10,4%

254

8,1%

-235 pb

-245 pb

 

Chine, Asie du Nord & Océanie2

423

29,6%

534

32,0%

+240 pb

+240 pb

 

Reste du Monde

221

6,2%

250

6,1%

-16 pb

+17 pb

 

 

PAR CATÉGORIE

 

 

 

 

 

 

 

EDP

616

9,6%

494

7,0%

-262 pb

-257 pb

Nutrition Spécialisée

769

21,9%

933

23,2%

+128 pb

+180 pb

Eaux

166

8,6%

185

8,3%

-39 pb

-106 pb

 

 

 

 

 

 

 

 

TOTAL

1 551

13,1%

1 612

12,1%

-101 pb

-88 pb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Performance par zone géographique

  • EUROPE

En Europe, le chiffre d’affaires a progressé de +5,4% en données comparables au S1 2022, et la marge opérationnelle courante s’est établie à 13,1%, en recul de -199 pb comparé au S1 2021.

Au deuxième trimestre 2022, le chiffre d’affaires a progressé de +5,1% en données comparables, avec une contribution de +4,9% de l’effet prix et +0,2% de l’effet volume/mix. La performance a été contrastée selon les pays, et a été soutenue par le Royaume-Uni, l’Espagne et la Pologne. Par catégorie, la croissance a été portée par la forte dynamique de la Nutrition Spécialisée, et notamment de la marque Aptamil, et des Eaux, grâce aux marques evian, Zywiec Zdroj et Font Vella. EDP a enregistré une croissance modérée, soutenue par Actimel, Alpro et YoPro.

  • AMÉRIQUE DU NORD

En Amérique du Nord, le chiffre d'affaires a progressé de +7,2% en données comparables au S1 2022 et la marge opérationnelle courante a reculé de -235 pb à 8,1%.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de +8,9% en données comparables, avec une contribution de +6,8% de l'effet prix et de +2,0% de l'effet volume/mix. Aux Etats-Unis, cette forte croissance a bénéficié du maintien de la bonne dynamique de toutes les marques et toutes les catégories. Dans la catégorie EDP, les crèmes à café, les yaourts, et les produits d’origine végétale ont enregistré une croissance comprise entre +5 et +10%, portée par International Delight, Oikos, Activia, Danimals et Silk. En Nutrition Spécialisée, Danone a accru ses exportations de solutions pédiatriques Neocate et de lait infantile Aptamil en réponse à la pénurie aux Etats-Unis. Au Canada, la croissance a été portée par Activia, Silk et Oikos.

  • CHINE, ASIE DU NORD & OCEANIE

En Chine, Asie du Nord & Océanie, le chiffre d'affaires a progressé de +8,3% au S1 2022, en données comparables et la marge opérationnelle courante a progressé de +240 pb à 32,0%.

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de +3,3% en données comparables, avec une contribution du volume/mix de +4,4%, et un effet prix de -1,0%. En Chine, les Lait infantiles ont affiché une croissance comprise entre +5 et +10%, avec des parts de marché résilientes pour les labels domestiques comme pour les labels internationaux. Les labels domestiques ont enregistré une croissance à deux chiffres, alors que la croissance des labels internationaux s’est poursuivie. Les canaux indirects (Daigous, Friends & Family) représentent désormais moins de 15% du chiffre d'affaires du segment au T2. La Nutrition pour Adultes et les Solutions Pédiatriques ont poursuivi leur bonne dynamique, tandis que les ventes de la marque Mizone ont reculé de près de 15%, pénalisées par les mesures restrictives de mobilité et les confinements imposés dans le pays. En dehors de la Chine, le Japon a réalisé une croissance à deux chiffres, portée par les marques Activia, Danone et Oikos, tandis que la Nutrition Spécialisée a connu une forte dynamique en Océanie.

  • RESTE DU MONDE

Au S1 2022, le chiffre d'affaires du Reste du Monde a progressé de +9,7% en données comparables, avec une marge opérationnelle courante globalement stable à 6,1% (-16 pb).

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires a progressé de +12,3% en données comparables, intégrant une baisse du volume/mix de -0,9%, et une augmentation de l’effet prix de +13,1%. En Indonésie, le chiffre d'affaires a connu une croissance à deux chiffres, avec une forte croissance de tous les formats de la marque Aqua et des parts de marché stables, et une forte dynamique de la Nutrition Spécialisée. En Amérique Latine, le chiffre d'affaires a affiché une croissance à deux chiffres, portée par toutes les catégories, alors que les conditions opérationnelles restent extrêmement tendues en Russie et en Ukraine.

Résultat net et bénéfice net par action

Les Autres produits et charges opérationnels se sont établis à -233 millions d'euros, contre -700 millions l’année précédente, qui tenaient compte de coûts exceptionnels liés au déploiement du projet Local First et des investissements liés à la transformation des opérations de Danone. Par conséquent, la marge opérationnelle publiée a progressé de +316 pb, passant de 7,2% à 10,4%.

La charge financière nette a augmenté de -12 millions d'euros à -141 millions d'euros en raison de l'appréciation du dollar américain par rapport à l'euro. Le Résultat net des sociétés mises en équivalence a fortement diminué, passant de 602 millions d'euros à -89 millions d'euros, reflétant l’impact de la vente de Mengniu au S1 2021, et la dépréciation relative à la cession des investissements minoritaires restants dans les partenariats avec Mengniu annoncée au S1 2022.

En conséquence, le BNPA publié a reculé de -29,8% à 1,14 euro, tandis que le BNPA courant a augmenté de +7,2% à 1,63 euro.

 

S1 2021

S1 2022

 

(en millions d’euros excepté %)

Courant

Non-courant

Total

 

Courant

Non-courant

Total

 

Résultat opérationnel courant

1 551

 

1 551

 

1 612

 

1 612

 

Autres produits et charges opérationnels

 

(700)

(700)

 

 

(233)

(233)

 

Résultat opérationnel

1 551

(700)

851

 

1 612

(233)

1 380

 

Coût de l’endettement financier net

(87)

 

(87)

 

(78)

 

(78)

 

Autres produits et charges financiers

(43)

0

(42)

 

(69)

6

(63)

 

Résultat avant impôts

1 422

(699)

722

 

1 466

(227)

1 239

 

Impôt sur les bénéfices

(391)

173

(218)

 

(403)

28

(376)

 

Taux d’imposition effectif

27,5%

 

30,2%

 

27,5%

 

30,3%

 

Résultat net des sociétés intégrées

1 031

(527)

504

 

1 063

(199)

863

 

Résultat net des sociétés mises en équivalence

9

593

602

 

25

(114)

(89)

 

Résultat net

1 040

66

1 106

 

1 088

(313)

774

 

• Part du groupe

1 000

68

1 068

 

1 051

(314)

737

 

• Part des intérêts minoritaires

40

(2)

38

 

37

0

37

 

BNPA (€)

1,53

 

1,63

 

1,63

 

1,14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie et endettement

Le Free cash-flow a atteint 674 millions d’euros au S1 2022, en baisse de -33,2% par rapport à l’année précédente, reflétant une baisse de la Trésorerie provenant de l’exploitation. Les investissements industriels se sont élevés à 318 millions d’euros, en baisse par rapport aux 390 millions d’euros du S1 2021.

Au 30 juin 2022, la dette nette de Danone s'est établie à 11,5 milliards d'euros, soit une hausse de 1 milliard d'euros par rapport au 31 décembre 2021.

II. OBJECTIFS 2022

Danone prévoit désormais une croissance du chiffre d'affaires portée par l’effet prix comprise entre +5 et +6% en données comparables, contre +3 et 5% précédemment, et confirme attendre une marge opérationnelle courante supérieure à 12%.

III. EVENEMENTS IMPORTANTS SUR LA PRERIODE

  • 26 avril 2022 : L’Assemblée Générale a approuvé l'ensemble des résolutions proposées par le Conseil d’Administration, notamment la distribution d’un dividende de 1,94 euro par action en numéraire, en ligne avec celui de l’année précédente, la nomination de l’ensemble des candidats proposés pour rejoindre le Conseil d’Administration – Antoine de Saint-Affrique, Patrice Louvet, Géraldine Picaud et Susan Roberts – ainsi que la ratification de la cooptation de Valérie Chapoulaud-Floquet en tant qu’Administratrice.

  • 29 avril 2022 : Danone et Compañía Cervecerías Unidas (CCU) ont annoncé un partenariat stratégique dans le cadre duquel CCU Argentina s’est porté acquéreur d’une part minoritaire significative dans Aguas Danone de Argentina. Ce partenariat permettra aux deux entreprises de renforcer leur gamme de boissons, tout en renforçant leurs opérations dans le pays.

  • 6 mai 2022 : Danone a annoncé être parvenu à un accord avec Mengniu pour lui céder sa participation de 25% dans Yashili et sa participation de 20% dans la joint-venture Inner Mongolia Dairy. En parallèle, Danone a annoncé l’acquisition de 100% de Dumex Baby Food Co Ltd, un fabricant chinois de laits infantiles, détenu par Yashili. La Chine reste un pays hautement stratégique pour Danone, et cette annonce permettra notamment à Danone de renforcer sa capacité à produire localement des laits infantiles. En ligne avec ses priorités d’allocation du capital, les produits attendus de l’opération seront dédiés au désendettement de Danone.

IV. NORMES IFRS ET INDICATEURS FINANCIERS NON DEFINIS PAR LES NORMES IFRS

IAS 29 : impact sur les données publiées

Danone applique la norme IAS 29 aux pays en hyperinflation au sens des normes IFRS, à l’exception des entités en Turquie en raison de l’absence d’impact matériel au S1 2022. La norme IAS 29 requiert de retraiter les éléments non-monétaires des actifs et passifs des pays en hyperinflation ainsi que leur compte de résultat pour refléter l’évolution du pouvoir d’achat général de sa monnaie fonctionnelle, entraînant un profit ou une perte sur la position monétaire nette qui est enregistrée en résultat net. De plus, les états financiers de ces pays sont convertis au taux de clôture de la période considérée.

 Effet d’IAS 29 sur les données publiées
(en millions d’€ sauf %)

T2 2022

 

S1 2022

 

Chiffre d’affaires

3

 

28

 

Croissance du chiffre d’affaires (%)

+0,04%

 

+0,21%

 

Résultat opérationnel courant

 

 

-25

 

Résultat net courant – Part du Groupe

 

 

-53

 

Répartition du chiffre d’affaires du premier semestre 2022 par trimestre après application de l’IAS 29
Le chiffre d’affaires 2022 est obtenu en additionnant :

  • le chiffre d’affaires du T1 2022 publié ;

  • le chiffre d’affaires du T2 2022 résultant de l’application d’IAS 29 jusqu’au 30 juin 2022 au chiffre d’affaires des entités argentines (application du taux d’inflation en Argentine jusqu’au 30 juin 2022 et conversion en euros au taux de clôture du 30 juin 2022) présentés dans le tableau ci-dessous pour information (données non auditées).

(en millions d’euros)

T1 20221

T2 2022

S1 2022

Europe

2 114

2 267

4 382

Amérique du Nord

1 477

1 662

3 139

Chine, Asie du Nord & Océanie

735

936

1 671

Reste du Monde

1 931

2 202

4 132

 

 

 

 

 

Total

6 258

7 067

13 325

 

 

 

 

 

 

 

 

1 Résulte de l’application d’IAS 29 jusqu’au 30 juin 2022 au chiffre d’affaires T1 des entités des pays en hyperinflation

Indicateurs financiers non définis par les normes IFRS

En raison des règles d’arrondis, la somme des valeurs présentées peut présenter des écarts non significatifs par rapport au total reporté.

Les variations en données comparables du chiffre d’affaires, du résultat opérationnel courant et de la marge opérationnelle courante reflètent la performance organique de Danone en excluant essentiellement l’impact :

  • des variations de périmètre en calculant les indicateurs de l’exercice considéré sur la base du périmètre de consolidation de l’exercice précédent et de l’exercice en cours excluant les entités des pays en hyperinflation au sens de la norme IAS 29 (comme les entités argentines depuis le 1er janvier 2019 et à l’exception des entités en Turquie) ;

  • des changements dans les principes comptables applicables ;

  • des variations de taux de change en calculant les indicateurs de l’exercice considéré et ceux de l’exercice précédent sur la base de taux de change identiques (le taux de change utilisé est un taux annuel prévisionnel déterminé par Danone pour l’exercice considéré et appliqué aux deux exercices).

Passage des données publiées aux données comparables

(en millions d’€ sauf %)

S1 2021

Variations en données comparables

Effets des variations du périmètre de consolidation

Effets des variations des taux de change et autres y compris IAS29

Contribution
organique des
pays en
hyperinflation

Variations en données publiées

S1 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d’affaires

11 835

+7,4%

-0,4%

+4,7%

+0,9%

+12,6%

13 325

Marge opérationnelle courante

13,1%

-88 pb

+3 pb

-17 pb

+2 pb

-101 pb

12,1%

Le résultat opérationnel courant correspond au résultat opérationnel de Danone avant prise en compte des Autres produits et charges opérationnels. Les Autres produits et charges opérationnels comprennent des éléments qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l’activité courante de Danone et ont une valeur prédictive limitée, altérant l’appréciation de sa performance opérationnelle courante et son évolution. Ils incluent principalement :

  • les plus ou moins-values de cession d’activités et de participations consolidées ;

  • les dépréciations d’actifs incorporels à durée de vie indéfinie ;

  • les coûts relatifs à des opérations de restructurations stratégiques ou de transformation ;

  • les coûts relatifs à des opérations de croissance externe majeures ;

  • les coûts (encourus ou estimés) liés à des crises et litiges majeurs ;

  • dans le cadre des normes IFRS 3 Révisée et IAS 27 Révisée, (i) les frais d’acquisitions des sociétés dont Danone prend le contrôle, (ii) les écarts de réévaluation comptabilisés suite à une perte de contrôle, et (iii) les variations des compléments de prix d’acquisition ultérieures à une prise de contrôle.

La marge opérationnelle courante correspond au ratio résultat opérationnel courant sur chiffre d’affaires.

Les autres produits et charges financiers non courants correspondent aux produits et charges financiers qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la gestion financière courante de Danone. Ils incluent principalement les variations de valeur des participations non consolidées.

Les impôts sur bénéfices non courants correspondent aux impôts relatifs aux éléments non courants ainsi qu’aux produits et charges d’impôts qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à la performance courante de Danone.

Le taux d’imposition effectif courant mesure le taux d’imposition effectif relatif à la performance courante de Danone et correspond au ratio produits et charges d'impôts relatifs aux éléments courants sur le résultat courant avant impôts.

Le résultat des sociétés mises en équivalence non courant comprend des éléments qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l’activité courante de ces sociétés et altèrent l’appréciation de leur performance courante et son évolution. Ils incluent principalement :

  • les plus ou moins-values de cession de sociétés et de participations mises en équivalence ;

  • les dépréciations d’écarts d’acquisition ;

  • les éléments non courants tels que définis par Danone et issus de la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence.

Le résultat net courant correspond à la part du Groupe dans le Résultat net courant consolidé. Le Résultat net courant exclut les éléments qui, en raison de leur caractère significatif ou inhabituel, ne peuvent être considérés comme inhérents à l’activité courante de Danone et ont une valeur prédictive limitée, altérant l’appréciation de sa performance courante et son évolution. Les éléments non courants correspondent aux Autres produits et charges opérationnels, aux Autres produits et charges financiers non courants, aux impôts sur bénéfices non courants ainsi qu’au Résultat des sociétés mises en équivalence non courant. Ces éléments, exclus du Résultat net courant, représentent le Résultat net non courant.

Le BNPA courant correspond au ratio Résultat net courant – Part du Groupe ajusté du financement hybride sur nombre d’actions dilué. En effet, conformément aux normes IFRS, le résultat utilisé pour le calcul du BNPA est ajusté du coupon dû au titre de la période présenté net d’impôts.

 

S1 2021

 

S1 2022

 

Courant

 

Total

 

Courant

 

Total

 

Résultat net - Part du Groupe (en millions d’€)

1 000

 

1 068

 

1 051

 

737

 

Coupon relatif au financement hybride net d’impôts (en millions d’€)

(8)

 

(8)

 

(7)

 

(7)

 

Nombre d'actions

 

 

 

 

 

 

 

 

• Avant dilution

650 135 856

 

650 135 856

 

638 514 268

 

638 514 268

 

• Après dilution

650 695 040

 

650 695 040

 

638 827 268

 

638 827 268

 

BNPA (en €)

 

 

 

 

 

 

 

 

• Avant dilution

1,53

 

1,63

 

1,64

 

1,14

 

• Après dilution

1,53

 

1,63

 

1,63

 

1,14

 

Le free cash flow représente le solde de la trésorerie provenant de l’exploitation après prise en compte des investissements industriels nets de cession et, dans le cadre de la norme IFRS 3 Révisée, avant prise en compte (i) des frais d’acquisitions des sociétés dont Danone prend le contrôle, (ii) des flux de trésorerie liés aux compléments de prix d’acquisition versés ultérieurement à une prise de contrôle.

(en millions d’€)

S1 2021

S1 2022

Trésorerie provenant de l'exploitation

1 381

970

Investissements industriels

(390)

(318)

Cessions et réalisations d'actifs industriels &
Frais d’acquisitions avec prise de contrôle1

17

22

Free cash-flow

1 009

674

1 Correspond aux frais d'acquisition avec prise de contrôle effectivement versés au cours de l'exercice

La dette financière nette représente la part de dette nette portant intérêt. Elle est calculée sur la base des dettes financières courantes et non courantes, après exclusion des Dettes liées aux options de vente accordées aux détenteurs d’intérêts ne conférant pas le contrôle et aux compléments de prix relatifs aux prises de contrôle, et nette des Disponibilités, des Placements à court terme et des Instruments dérivés – actifs en gestion de la dette nette.

(en millions d’€)

31 décembre 2021

30 juin 2022

Dettes financières non courantes

12 537

12 198

Dettes financières courantes

4 048

3 540

Placements à court terme

(5 197)

(3 173)

Disponibilités

(659)

(965)

Instruments dérivés – actifs non courants1

(120)

(43)

Instruments dérivés – actifs courants1

(91)

(39)

Dette nette

10 519

11 518

  • Dettes liées aux options accordées aux détenteurs d’intérêts ne conférant pas le contrôle - part non courante

(76)

(90)

  • Dettes liées aux options accordées aux détenteurs d’intérêts ne conférant pas le contrôle et aux compléments de prix relatifs à des prises de contrôle - part courante

(280)

(250)

Dette financière nette

10 163

11 178

1 En gestion de la dette uniquement

o o O o o

DÉCLARATIONS DE NATURE PRÉVISIONNELLE

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant Danone. Dans certaines hypothèses, vous pouvez identifier ces déclarations prévisionnelles au moyen de termes prospectifs tels que « estimer », « s’attendre à », « espérer », « anticiper », « escompter », « projeter », « perspectives », « objectif », « planifier », « avoir l’intention de », « prévoir », « envisager », « probable », « pourrait », « devrait », « cibler », « viser », « fera », « croire », « continuer », « certain » et « convaincu », la forme négative ou plurielle de ces mots et d’autres termes qui ont un sens similaire. Les déclarations de nature prévisionnelle de ce document contiennent, de manière non limitative, des prédictions concernant les activités, opérations, directions, performance et résultats futurs de Danone.

Bien que Danone estime que ces déclarations reposent sur des hypothèses raisonnables, elles comportent de nombreux risques et incertitudes, et en conséquence les résultats réels pourront différer significativement des résultats anticipés dans ces déclarations de nature prévisionnelle. Pour une description plus détaillée de ces risques et incertitudes, il convient notamment de se référer au document d’enregistrement universel de Danone (section « Facteurs de risques », dont la dernière version est disponible sur www.danone.com).

Sous réserve des exigences réglementaires, Danone ne s’engage pas à mettre à jour ou réviser publiquement une quelconque de ces déclarations de nature prévisionnelle. Ce document ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d'offre d'achat de titres de Danone.

La conférence téléphonique à destination des analystes et des investisseurs,
sera diffusée en direct aujourd’hui à 8h30 (heure de Paris) sur le site Internet www.danone.com.
Le support de la présentation sera également disponible sur le site Internet, section Investisseurs.

ANNEXE – Ventilation du chiffre d’affaires par zone géographique et par catégorie (en millions d’euros)

 

Premier trimestre

Second trimestre

Premier semestre

 

2021

2022

2021

2022

2021

2022

 

PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

 

 

 

 

 

 

 

Europe

1 987

2 114

2 155

2 267

4 142

4 382

Amérique du Nord4

1 316

1 477

1 391

1 662

2 707

3 139

Chine, Asie du Nord & Océanie2

598

735

832

936

1 430

1 671

Reste du Monde

1 756

1 909

1,793

2 202

3 556

4 132

 

PAR CATÉGORIE

 

 

 

 

 

 

EDP

3 149

3 365

3 254

3 684

6 406

7 062

Nutrition Spécialisée

1 719

1 919

1 793

2 106

3 513

4 029

Eaux

790

951

1 125

1 277

1 916

2 234

 

 

 

 

 

 

 

TOTAL

5 657

6 236

6 171

7 067

11 835

13 325

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Premier trimestre 2022

Second trimestre 2022

Premier semestre
2022

 

Variation données publiées

Variation données comparables

Variation données publiées

Variation données comparables

Variation données publiées

Variation données comparables

 

PAR ZONE GÉOGRAPHIQUE

 

 

 

 

 

 

 

Europe

+6,4%

+5,7%

+5,2%

+5,1%

+5,8%

+5,4%

Amérique du Nord5

+12,2%

+5,5%

+19,5%

+8,9%

+16,0%

+7,2%

Chine, Asie du Nord & Océanie2

+22,9%

+15,3%

+12,5%

+3,3%

+16,9%

+8,3%

Reste du Monde

+8,7%

+7,0%

+22,8%

+12,3%

+16,2%

+9,7%

 

PAR CATÉGORIE

 

 

 

 

 

 

EDP

+6,9%

+3,6%

+13,2%

+5,6%

+10,2%

+4,6%

Nutrition Spécialisée

+11,7%

+9,5%

+17,5%

+11,4%

+14,7%

+10,4%

Eaux

+20,5%

+15,9%

+13,6%

+7,9%

+16,6%

+11,2%

 

 

 

 

 

 

 

TOTAL

+10,2%

+7,1%

+14,5%

+7,7%

+12,6%

+7,4%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Toutes les références aux variations en données comparables, résultat et marge opérationnels courants, résultat net courant, taux d’imposition courant, BNPA courant, free cash-flow et dette financière nette, correspondent à des indicateurs non définis par les normes IFRS. La définition de ces indicateurs ainsi que leur rapprochement avec les états financiers sur l’ensemble des périodes présentées figurent en pages 6 à 8 ci-après.





Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles