La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    44 799,15
    -6 973,98 (-13,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Danone: Le blues du PDG à la française

·2 min de lecture

Le PDG, monument de la culture française des affaires, n'aurait-il plus la cote?

Vous avez aimé la foire d’empoigne à Engie? Vous allez adorer la bataille rangée chez Danone! Déjà mis à mal par ou les règlements de comptes entre dirigeants fusionnés chez EssilorLuxottica, le capitalisme français ne brille guère par ses performances managériales ces derniers temps. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé de devenir plus vertueux, à coups de livres blancs patronaux et de codes de gouvernance, avec en ligne de mire ce monument de la culture française des affaires: le PDG. Bref, le patron tout-puissant, tel .

Lire aussi

C’est la loi Nouvelles régulations économiques (NRE), en 2001, qui a donné le coup de pied dans la fourmilière en autorisant la dissociation des fonctions de président du conseil d’administration et de directeur général, en s’inspirant des systèmes en vigueur dans les pays anglo-saxons ou en Scandinavie. En 1966, un premier texte législatif avait déjà introduit la gouvernance à l’allemande, elle aussi "dissociée" avec son directoire contrôlé par un conseil de surveillance représentant les actionnaires. Elle n’a rencontré qu’un succès d’estime: au sein du SBF 120, cette organisation plafonne à 21 sociétés depuis 2015.

Un système à l'anglo-saxonne plus attractif

Le système à l’anglo-saxonne, lui, s’est révélé bien plus attractif. "Il est majoritaire depuis 2016 et poursuit régulièrement sa progression", souligne Floriane de Saint Pierre, présidente fondatrice du cabinet Ethics & Boards. En tenant compte de son adoption prévue par les actionnaires de Danone lors de l’assemblée générale du 29 avril, 53 des 120 plus grosses capitalisations de la Bourse de Paris auront choisi une gouvernance à deux têtes. A savoir, le "président du conseil d’administration [qui] organise et dirige les travaux de celui-ci, dont il rend compte à l’assemblée générale". Et le "directeur général (…) investi des pouvoirs les plus étendus pour agir en toutes circonstances au nom de la société", comme le rappelle le Code du commerce.

Lire aussi

Les 46 PDG du S[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi