La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 092,49
    -184,54 (-0,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Danone assigné en justice pour son usage du plastique

Christian Hartmann

Ce lundi 9 janvier, la multinationale alimentaire Danone a été assignée en justice par plusieurs organisations de défense de l'environnement. Toutes reprochent la pollution du groupe liée à son usage du plastique.

Plusieurs organisations de défense de l'environnement ont assigné en justice lundi le groupe agroalimentaire Danone pour son manque de transparence dans son utilisation du plastique et des efforts insuffisants pour la réduire. De son côté, le propriétaire des marques d'eaux minérales Evian ou encore Volvic, s'est dit "très surpris par cette accusation que nous réfutons fermement". dans un communiqué transmis à Reuters.

Cette affaire intervient alors qu'un nombre croissant d'organisations non gouvernementales (ONG) intentent des actions en justice contre des grands groupes sur la base d'une loi de 2017 sur le "devoir de vigilance".

Un plan de vigilance pour préciser la stratégie de déplastification

Danone a été assigné en justice devant le tribunal judiciaire de Paris par les trois ONG Surfrider, Client Earth et Zero Waste France. "Nous souhaitons que Danone soit condamné à republier un plan de vigilance précisant la stratégie de déplastification", a déclaré Antidia Citores, porte-parole pour la France de Surfrider Foundation Europe.

Elle estime que Danone ne prend pas suffisamment en compte l'ensemble du plastique utilisé tout au long des cycles de production, de l'agriculture à l'emballage, et que le groupe n'indique pas publiquement comment il compte réduire son usage du plastique.

Lire aussiTransition écologique : il faut sortir du diktat coût-bénéfice pour une approche systémique

"Danone est depuis longtemps reconnue comme une entreprise pionnière dans la gestion des risques environnementaux", affirme l'entreprise, qui indique à Reuters avoir réduit de 12% au niveau mondial son utilisation du plastique entre 2018 et 2021.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi