Marchés français ouverture 3 h 18 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 093,00
    +217,77 (+0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    29 201,18
    +318,72 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    29 232,12
    +1 627,05 (+5,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    840,10
    +53,48 (+6,80 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Danone annonce la nomination d'Antoine de Saint-Affrique comme directeur général

·2 min de lecture

Le Français Antoine de Saint-Affrique prendra à compter du 15 septembre la direction générale de Danone, récemment ébranlé par une crise de gouvernance et l'éviction de l'ex-PDG Emmanuel Faber

Le Français Antoine de Saint-Affrique prendra à compter du 15 septembre la direction générale de Danone, récemment ébranlé par une crise de gouvernance et l'éviction de l'ex-PDG Emmanuel Faber, a annoncé le groupe ce lundi soir. Sa nomination a été actée par le conseil d'administration au terme d'"un processus de sélection rigoureux", selon un communiqué, deux mois après la réunion qui avait abouti au désavoeu définitif de son prédécesseur Emmanuel Faber.

à 56 ans, Antoine de Saint-Affrique est précédé d'un long CV dans l'agroalimentaire et d'une solide réputation confortée par les performances du géant du cacao Barry Callebaut qu'il dirigeait jusque-là. Il retrouve une maison où il est brièvement passé à la fin des années 1990, comme vice-président marketing du spécialiste des condiments Amora Maille, alors filiale de Danone qui sera ensuite reprise par son concurrent Unilever.

Avant et après cela, il a occupé divers postes à responsabilité chez Unilever, dans les produits alimentaires mais aussi les cosmétiques et la santé bucco-dentaire. Jusqu'à devenir président, de 2011 à 2015, de la branche alimentation de la multinationale dont il siégeait aussi au comité exécutif. Ce père de quatre enfants a notamment travaillé aux Etats-Unis, en Russie et en Hongrie, et a été conseiller du commerce extérieur de la France en Hongrie puis en Suisse. Il avait quitté Unilever en 2015 pour prendre la direction générale de Barry Callebaut, le groupe zurichois de 12.000 salariés qui fournit du cacao et des préparations à base de chocolat à Unilever, Nestlé ou Mondelez ainsi qu'aux professionnels de la pâtisserie.

Un solide bilan

Sous sa direction, Barry Callebaut a connu une phase d'expansion, aussi bien "en terme de croissance que de trésorerie", a souligné Jean-Philippe Bertschy, analyste chez Vontobel. Evoquant son engagement en faveur du développement durable, il estime qu'Antoine de Saint-Affrique a "changé la donne, pas uniquement chez Barry, mais aussi pour l'ensemble du se[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles