Publicité
Marchés français ouverture 8 h 19 min
  • Dow Jones

    39 411,21
    +260,88 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    17 496,82
    -192,54 (-1,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 804,65
    +208,18 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0737
    +0,0039 (+0,37 %)
     
  • HANG SENG

    18 027,71
    -0,81 (-0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 037,68
    -3 271,41 (-5,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 250,70
    -59,02 (-4,51 %)
     
  • S&P 500

    5 447,87
    -16,75 (-0,31 %)
     

Daniel Kretinsky va réinjecter plusieurs millions dans «Libération»

Getty Images

Un an après un premier prêt, le milliardaire tchèque Daniel Kretinsky s'apprête à prêter une nouvelle fois de l'argent au quotidien français Libération. Selon plusieurs sources proches du dossier interrogées par Le Monde ce jeudi 26 octobre, le montant de ce nouveau «coup de pouce» s'élèverait entre 12 et 14 millions d'euros. La signature de cet accord a été annoncée officiellement lors d'un conseil social et économique qui s'est tenu le mercredi 25 octobre.

Il y a un an, Daniel Kretinsky avait déjà prêté 14 millions d'euros à Libération, et ce nouvel emprunt viendra conforter le financement du journal et soutenir le développement de sa rédaction. Le remboursement de ce deuxième prêt est prévu d'ici à 2027, bien que des rééchelonnements puissent être envisagés en cas de besoin. Il n'est pas exclu que d'autres emprunts soient contractés après 2024 pour financer de futurs investissements. Cette fois encore, c'est la holding de Libération, Presse indépendante SAS, qui empruntera la somme à International Media Invest, la filiale du groupe de médias tchèque Czech Media Invest (CMI), détenue par Daniel Kretinsky en personne.

Libération, dont la diffusion numérique a augmenté de 8,76 % au premier semestre 2023 par rapport à la même période en 2022, vient de célébrer ses cinquante ans d'existence. Avec une progression de 4,77 % des ventes en France au cours des six premiers mois de 2023, le journal vise désormais l'équilibre financier en 2028, au lieu de 2026, comme il l’était initialement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : la Bourse de Paris va ouvrir à la baisse dans l'attente de la réunion de la BCE
CAC 40 : la Bourse de Paris va ouvrir à la baisse dans l'attente de la réunion de la BCE
Rachat de Twitter : un an après, X va-t-il survivre à son fantasque propriétaire Elon Musk ?
Rachat de Twitter : un an après, X va-t-il survivre à son fantasque propriétaire Elon Musk ?
CAC : la Bourse de Paris en baisse à l'ouverture à l'aune de plusieurs résultats