Marchés français ouverture 25 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2095
    +0,0019 (+0,16 %)
     
  • HANG SENG

    27 852,85
    -378,19 (-1,34 %)
     
  • BTC-EUR

    42 074,66
    -5 606,19 (-11,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 393,79
    -170,04 (-10,87 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Notre-Dame en reconstruction: mais qui va sauver les églises et les cathédrales françaises?

·2 min de lecture

VIDEO - Si la restauration de la cathédrale de Dol-de-Bretagne a bénéficié d'un don exceptionnel de l'écrivain gallois Ken Follett, elle fait office d'exception dans le paysage du patrimoine religieux hexagonal. Selon l'Office du Patrimoine Religieux, 5.000 édifices religieux seraient actuellement en péril. Etat des lieux, deux ans après l'incendie de Notre-Dame de Paris.

En Ille-et-Vilaine, la petite commune de Dol-de-Bretagne où siège la majestueuse cathédrale Saint-Samson s'est retrouvée sous le feu des projecteurs. Construit entre le XIIIe et le XVIIe siècle, cet édifice religieux a en effet bénéficié en mars dernier -près de deux ans - du don exceptionnel de l'écrivain gallois Ken Follett pour sa restauration. "Je suis heureux d’apporter mon soutien à la Fondation du patrimoine et à la conservation et la rénovation de la cathédrale Saint-Samson de Dol-de-Bretagne, fait savoir l'auteur du roman historique Les Piliers de la Terre. J’aime beaucoup l’ouest de la France, où je me rends régulièrement en villégiature et pour mes recherches. Il me tarde de suivre l’évolution du projet et de voir comment l’argent va être réinvesti".

Le don de Ken Follett s'élève en réalité à 148.000 euros pour un projet de restauration en quatre phases, dont le budget total est de 2,6 millions d'euros. Un soulagement pour la commune de 6.000 habitants, propriétaire de l'édifice inscrit au titre des monuments historiques depuis 1840. Le reste à charge pour Dol-de-Bretagne devrait en effet approcher les 800.000 euros. La Fondation du patrimoine a lancé un appel aux dons complémentaire, avec un objectif de 50.000 euros. Aujourd'hui, 21.238 euros ont déjà été collectés, auprès de 35 donateurs. "Avec ces bonnes nouvelles, l'échéancier des travaux qui était prévu sur dix ans, devrait être ramené à quatre ans", fait savoir Jean-Pierre Ghuysen, délégué régional, délégation Bretagne de la Fondation du patrimoine.

100.000 édifices religieux

Mais cette cathédrale fait office d'exception. Le cadre réglementaire est contrasté dans le paysage religieux hexagonal. Et certaines communes n'arrivent pas à suivre. "Le problème pour les cathédrales qui ne sont plus des sièges épiscopaux, c'est qu'elles sont à la charge des communes, dont la surface contributive n'est pas très importante", souligne Jean-Pierre Ghuysen. Aujourd'hui, la France compte 100.000 édifices religie[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi