Publicité
La bourse ferme dans 5 h 45 min
  • CAC 40

    7 949,61
    +14,58 (+0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 967,15
    +3,95 (+0,08 %)
     
  • Dow Jones

    38 441,54
    -411,32 (-1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,0815
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    2 334,00
    -7,20 (-0,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 429,64
    -246,19 (-0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,38
    -6,49 (-0,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,05
    -0,18 (-0,23 %)
     
  • DAX

    18 477,34
    +4,05 (+0,02 %)
     
  • FTSE 100

    8 201,02
    +17,95 (+0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,58
    -99,30 (-0,58 %)
     
  • S&P 500

    5 266,95
    -39,09 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 054,13
    -502,74 (-1,30 %)
     
  • HANG SENG

    18 230,19
    -246,82 (-1,34 %)
     
  • GBP/USD

    1,2712
    +0,0009 (+0,07 %)
     

D1 féminine: l'ASJ Soyaux bientôt rachetée

D1 féminine: l'ASJ Soyaux bientôt rachetée

Proche du dépôt de bilan il y a quelques semaines, l'ASJ Soyaux, club historique de la D1 féminine, pourrait voir l'avenir un peu plus sereinement. Assuré d'évoluer en D2 depuis ce week-end et la défaite face au Paris FC (5-2), le club charentais est surveillé de près par la DNCG et un dépôt de bilan n'était pas à exclure. Mais selon nos informations, un repreneur s'est manifesté pour le rachat. S'il reste encore des détails à régler, le processus est en bonne voie.

Comme expliqué par RMC Sport, le club était en proie à de graves difficultés financières ces derniers temps. En avril, ses joueuses avaient ainsi été payées à la moitié du mois. Certaines d'entre elles auraient alors reçu des mises en demeure de la part des bailleurs pour loyers impayés. Les compteurs EDF de certains de leurs logements ont aussi été coupés, alors que l'ASJ payait cette note depuis plusieurs saisons.

Une action prud'humale en cours

Par ailleurs, cinq anciennes joueuses qui évoluaient avec le club la saison dernière ont lancé une action prud'homale envers leur ancien employeur. Pour des raisons très variées, allant de problèmes d'assurance ou de sécurité sociale à l'expulsion manu-militari d'un logement de fonction, mais qui témoignent des difficultés financières récurrentes que connait Soyaux. L'audience des joueuses doit avoir lieu le 29 juin.

PUBLICITÉ

Dans ce contexte, une alerte avait été transmise à la DNCG. Toujours auprès de RMC Sport, Renaud Fabre, directeur général de l'ASJ, avait reconnu "une situation difficile", confirmant que le club était "en vente" mais refusant de parler d'un "dépôt de bilan". Si la perspective d'une reprise ne règle pas tous ses problèmes judiciaires, il devrait au moins lui permettre de finir sereinement la saison de D1, qui s'achève le 27 mai.

Article original publié sur RMC Sport