Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    40 211,72
    +210,82 (+0,53 %)
     
  • Nasdaq

    18 472,57
    +74,12 (+0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0898
    -0,0012 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 015,94
    -277,44 (-1,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 534,90
    +3 207,73 (+5,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 328,37
    +59,42 (+4,68 %)
     
  • S&P 500

    5 631,22
    +15,87 (+0,28 %)
     

"On a d’ores et déjà dépassé..." : Le constat alarmant d'Évelyne Dhéliat sur le changement climatique

Anthony Ghnassia/TF1

Inondations, canicules précoces et tardives, tempêtes plus fréquentes... La météo est plus que jamais au cœur de nos préoccupations...

Évelyne Dhéliat C’est vrai. Elle est l’indicateur que le réchauffement climatique poursuit son accélération, détectée par les scientifiques depuis la fin des années 80. En 2014, j’avais fait un bulletin prévisionnel de la météo pour août 2050. On y annonçait, par exemple, 26°C à Brest. En septembre 2022, il a fallu réajuster ce bulletin, car nous étions finalement loin du compte : la température à Brest est passée de 26 à 36°C ! Le paléoclimatologue Jean Jouzel avait dit que nous gagnerions un degré et demi en cent ans... On a d’ores et déjà dépassé cette prévision, qui semblait déjà incroyable au moment de son annonce.

Cela ne vous effraie-t-il pas ?

Si, bien sûr, mais il faut continuer à tirer la sonnette d’alarme et ne pas pratiquer la politique de l’autruche. Cela fait vingt ans que je parle de ce phénomène climatique et je continuerai à le faire. Parfois, je croise des gens défaitistes, qui ne voient pas ce qu’ils peuvent faire à leur niveau. Nous pouvons, et devons, tous mettre la main à la pâte et adopter les bons réflexes, comme mieux isoler sa maison ou manger des fruits de saison. En cela, je crois en la nouvelle génération, qui a cette prise de conscience, très jeune, de la nécessité de protéger l’environnement.

PUBLICITÉ

À lire également

"Je m’apprêtais à changer de chaîne" : Les révélations de Nagui sur son départ avorté de France 2 après l’arrêt de Taratata

L’éco-anxiété (sentiment de fatalité lié aux diverses crises environnementales) est de plus en plus présente chez les jeunes, justement, qui vont jusqu’à abandonner leur projet de fonder une famille, par exemple...

C’est vrai... C’est une façon de vivre qui leur appartient, une manière de « consommer » plus intelligente, aussi, avec une forte envie de vivre différemment. J’ai connu les Trente Glorieuses, époque où l’on ne se rendait pas compte des répercussions que cela entraînerait. Mais je reste optimiste, car on revient à des valeurs plus raisonnées et qui s’ancrent dans les esprits de plus en plus tôt.

Il y a enco...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi