La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 808,97
    -5,42 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    15 181,86
    +20,33 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    30 323,34
    -188,37 (-0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1769
    -0,0057 (-0,48 %)
     
  • HANG SENG

    24 667,85
    -365,36 (-1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    40 546,49
    -608,25 (-1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 225,24
    -8,05 (-0,65 %)
     
  • S&P 500

    4 478,23
    -2,47 (-0,06 %)
     

D’où venait la météorite qui a tué les dinosaures ?

·2 min de lecture

Il y a quelque 66 millions d’années, une météorite d’environ 10 kilomètres de diamètre frappait la Terre. Laissant un cratère d’impact du côté de Chicxulub, dans ce qui est aujourd’hui la péninsule du Yucatan, au Mexique. S’en suivait une gigantesque explosion qui déclenchait un événement d’extinction de masse et mettait prématurément fin au règne des dinosaures (entre autres victimes). Le scénario est plutôt bien ficelé. Mais quelques questions restent encore en suspens. Comme celle de l’origine de cet impacteur. Ou encore celle de la fréquence à laquelle de tels événements se sont produits dans l’histoire de notre planète.

L'astéroïde qui a tué les dinosaures a créé un tsunami si puissant qu'il a laissé des « rides géantes » au fond de l'océan

Aujourd’hui, des chercheurs du SwRI (Southwest Research Institute) apportent de nouvelles réponses. L’astéroïde qui a précipité la disparition des dinosaures provenait probablement de la moitié extérieure de la ceinture d’astéroïde principale de notre Système solaire. Une région située entre l’orbite de Mars et celle de Jupiter et que les chercheurs ont pourtant toujours vue comme une région produisant peu d’impacteurs.

Rappelons que les géologues avaient déjà sondé des échantillons de roches vieux de 66 millions d’années prélevés du côté du Mexique. Ils en avaient conclu que la météorite responsable de la mort des dinosaures était similaire à la classe des chondrites carbonées. Ces météorites sont parmi les plus primitives de notre Système solaire. Et elles sont nombreuses à flirter avec la Terre. Mais leur diamètre ne dépasse habituellement pas le kilomètre. Ce qui ne correspond pas aux dimensions suspectées de l’impacteur qui a produit le cratère de Chicxulub.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un risque de collision avec de gros astéroïdes plus élevé

Alors les chercheurs du SwRI se...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles