Marchés français ouverture 1 h 37 min
  • Dow Jones

    33 874,24
    -71,34 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 271,73
    +18,46 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 849,05
    -25,84 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1927
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 871,91
    +54,84 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    27 443,34
    -1 058,29 (-3,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    789,87
    -20,32 (-2,51 %)
     
  • S&P 500

    4 241,84
    -4,60 (-0,11 %)
     

Trop d’immigration ? Demandez aux économistes!

·2 min de lecture

EDITORIAL. On confond souvent deux questions différentes : celle du racisme ou de la xénophobie, qui est une question morale, et celle de l’immigration, qui est une question politique.

On confond souvent deux questions différentes : celle du racisme ou de la xénophobie, qui est une question morale, et celle de l’immigration, qui est une question politique. On m’objectera que ces deux questions sont liées. Cela dépend dans quel sens on les envisage. Celui qui est xénophobe, il n’est pas étonnant qu’il veuille supprimer ou réduire l’immigration. Mais celui qui ne l’est pas, qu’est-ce que cela nous dit de la politique migratoire qu’il souhaite ? Que tous les êtres humains soient égaux en droits et en dignité, quelles que soient bien sûr leur origine ou leur couleur de peau, cela n’implique pas que la France doive laisser des millions d’étrangers s’installer à l’intérieur de ses frontières, ni qu’elle doive le refuser. La question ne relève plus de la morale mais de la politique. Plus du devoir, qui incombe à chacun, mais de l’intérêt national, qui est à la charge d’abord de l’Etat.

Lire aussi

Y a-t-il trop d’immigrés en France ? Tout xénophobe répondra par l’affirmative. Mais les autres ? Certains jugeront que oui, pour des raisons économiques, parce que cela nous coûte trop cher ou voue trop de Français au chômage. D’autres soutiendront que non, parce que les travailleurs immigrés créent de la richesse et occupent des emplois que la plupart des Français refuseraient… Lesquels ont raison ?

J’ai ma petite idée sur la question, mais suis surtout frappé par le fait que le désaccord, entre ces deux positions, ne relève aucunement de la morale. Interrogez plutôt les économistes, et demandez à nos élus de tenir compte de leur avis, du moins si les experts, ce qui est rare, parviennent à une forme de consensus. Il n’y a pas que l’économie. Il y a aussi le terrorisme, spécialement islamiste, auquel l’immigration ancienne ou récente, légale ou illégale, fournit une part de ses recrues. Ce n’est pas être raciste que de le constater. Ce serait être malhonnête que refuser de le voir.

Lire aussi

Puis il y a, et c’est sans doute l’essentiel, un pays fragilisé, « a[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles