La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 143,00
    -58,14 (-0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 272,19
    -43,71 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1416
    -0,0044 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 817,30
    -4,10 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    37 668,19
    -860,72 (-2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 037,76
    +12,03 (+1,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,27
    +2,15 (+2,62 %)
     
  • DAX

    15 883,24
    -148,36 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 542,95
    -20,90 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 124,28
    -364,82 (-1,28 %)
     
  • HANG SENG

    24 383,32
    -46,48 (-0,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3680
    -0,0030 (-0,22 %)
     

Plus d’une heure pour lancer la charge de notre voiture électrique!

·2 min de lecture

Lors de notre dernier test de voiture électrique, il nous a fallu plus d’une heure avant de pouvoir lancer une charge rapide chez Ionity. Un record inacceptable, cas d’école de toutes les défaillances possibles. Car notre expérience a cumulé les lacunes du badge, de l’opérateur de charge et de la voiture.

Ce qui ne devait être qu’une banale mesure de charge comme nous en effectuons des dizaines s’est transformée en véritable galère. Lors de notre essai du nouveau MG ZS EV (à retrouver dans nos colonnes le 7 janvier prochain), nous avons voulu mesurer, comme à notre habitude, la puissance acceptée par la batterie lors d’une charge rapide. Voilà pourquoi nous nous sommes rendus sur l’aire de Rosny Nord, sur l’autoroute A13 en région parisienne, où une station Ionity a été récemment ouverte. Un emplacement a priori sans souci, puisque nous y avons effectué il y a quelques semaines un test concluant avec un Audi Q4 e-tron.

Arrivés sur place, nous branchons la voiture, il ne reste alors plus qu’à présenter le moyen de paiement. Nous passons le ChargeMap Pass (un badge d’interopérabilité, qui permet de payer sans contact sur tous types de bornes) devant le capteur de la borne, qui émet un petit bip de reconnaissance. Stupeur: il est affiché à l’écran que notre opérateur n’autorise pas le lancement de la charge. La dernière fois que nous avons eu ce message sur une borne , fin octobre. Voilà pourquoi nous décidons d’appeler en premier Ionity plutôt que ChargeMap. Le répondeur nous place en attente. Après quatre minutes (largement plus que la durée d’un plein d’essence!), nous n’avons toujours pas d’interlocuteur et nous raccrochons. Nous tentons notre chance auprès de ChargeMap.

ChargeMap partenaire de Ionity, mais pas sur toutes les stations. Incroyable!

Une opératrice ChargeMap, très gentille, répond immédiatement. Elle nous certifie que tout est en ordre sur notre ChargeMap Pass. Puis elle nous demande à quel endroit nous essayons de charger. Sa réponse nous coupe le souffle: "La station où vous êtes est une des rares du réseau Ionity qui n’est pas compatible avec le ChargeMap Pass", nous apprend-elle. Voilà qui est aussi sidérant qu’inacceptable, puisque l’opérateur a un partenariat avec Ionity. ChargeMap se targue d’être compatible avec un maximum de bornes possible ma[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles