Marchés français ouverture 58 min
  • Dow Jones

    31 928,62
    +48,38 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    11 264,45
    -270,83 (-2,35 %)
     
  • Nikkei 225

    26 700,27
    -47,87 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0708
    -0,0030 (-0,28 %)
     
  • HANG SENG

    20 137,74
    +25,64 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    27 900,55
    +303,71 (+1,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    665,38
    +9,55 (+1,46 %)
     
  • S&P 500

    3 941,48
    -32,27 (-0,81 %)
     

De combien d’armes nucléaires dispose la Russie et qu’est-ce que Satan-2 réputé « invulnérable » ?

·2 min de lecture

Son vrai nom militaire, c’est la RS-28 РС-28 Сармат SS-X-30. Mais il est surnommé Satan-2. Parce qu’il est réputé capable, grâce à une autonomie de quelque 18.000 kilomètres, « d’apporter l’enfer sur n’importe quelle région de la Terre ». C’est un missile balistique intercontinental développé depuis plus de 10 ans par la Russie. Un missile qui peut transporter jusqu’à 10 tonnes de charge utile. Comprenez, plusieurs têtes nucléaires. Et il est présenté comme « invulnérable ». Parce qu’il peut être lancé à une vitesse supersonique. Pour atteindre sa cible en quelques minutes seulement. Parce que sa longue portée lui permet de prendre des « raccourcis » par les pôles pour éviter les zones les mieux défendues avant de frapper sa cible.

Des missiles russes Satan à nouveau convertis en lanceurs ?

Après les résultats positifs obtenus lors des essais d’éjection du missile, il y a quelques mois, le gouvernement russe avait annoncé être prêt à procéder à des essais en vol au troisième trimestre 2021. L’arme de plus de 200 tonnes ne devrait donc pas encore être prête à servir au combat avant quelques mois au moins. De là pourraient en revanche venir les images qui circulent actuellement beaucoup sur les réseaux sociaux de l’engin de mort sur les routes russes. Alors que Vladimir Poutine est apparu hier sur les écrans pour annoncer la mise en alerte de la « force de dissuasion » de l’armée russe. Comprenez que l’armée russe va procéder à des opérations qui lui permettront désormais d’être rapidement capable de recourir à l’usage de l’arme nucléaire.

Car même si le redoutable Satan-2 ne semble pas encore en état de nuire, Vladimir Poutine a également tenu à rappeler que « la Russie reste l’un des pays possesseurs de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles