Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 419,34
    +1 095,18 (+2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 215,89
    +17,32 (+1,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

D’argent et de sang (Canal+) - Ramzy Bedia : "C’est l’un des plus grands tournages de ma vie"

© Curiosa Films

Fitous, Bouli et Attias se sont installés dans une maison à Tel-Aviv pour lancer les hostilités. Leur arnaque dépasse rapidement leurs espérances et les millions pleuvent. Cet afflux massif d'argent va petit à petit changer la donne pour les trois hommes. Pour obtenir des informations, Simon place Annabelle, la femme d'Attias, en garde à vue, faisant ainsi également pression sur son père. Peu de temps après, Simon parvient, enfin, à localiser le trio en Israël. Quelle va être sa marge de manoeuvre afin de réunir des preuves contre eux ?

À lire également

Youssef Salem a du succès (Canal+) - Ramzy Bedia : "L’argent et la notoriété, ça m’a brûlé, un moment..."

Qui est Fitous, votre personnage ?

Ramzy Bedia : C’est un type sans foi ni loi. Un petit escroc de Belleville, qui se retrouve associé à une immense arnaque. Il n’y a que l’argent qui compte, pour lui, et il est prêt à tout, vraiment tout, pour en avoir et le dépenser. À l’entendre, sa vie se résume à : « Des sacs Gucci, des prostituées, des sacs Gucci et encore plus de prostituées… » En apparence, il paraît léger, mais il n’est pas que ça…

PUBLICITÉ

Ce personnage n’en a rien à faire des autres, des gens qui meurent autour de lui, mais il est pourtant touchant

Quand on interprète un personnage, on a besoin de l’aimer un peu. Fitous fait le fort, mais il est très faible. Il dit qu’il veut du luxe mais, en réalité, ce dont il a besoin, c’est d’amour. Moi, je suis un peu comme ça dans la vie. Dans la série, on ne sait jamais vraiment si Fitous est un gentil qui joue au méchant, ou s’il est un méchant qui fait le gentil.

À lire également

D’argent et de Sang : Ces scènes qui ont "horrifiés" les acteurs de la série de Canal+

Comment Xavier Giannoli vous a-t-il dirigé ?

Avec une télécommande ! (Rires) Non, je déconne. Il était très à l’écoute. C’est l’un des plus grands tournages de ma vie, avec un immense réalisateur. Si tu ai...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi