Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    55 115,84
    +2 074,64 (+3,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 246,96
    +48,39 (+4,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2989
    +0,0074 (+0,58 %)
     

Le Dôme de Saint-Emilion accueille l’exposition Rancinan-Gaudriault

DR/Instagram/LeDôme

Après Venise, Curitiba (Brésil), Shanghai en Chine, Berlin ou encore Paris et Barcelone, Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault ont de nouveau posé leurs valises en Aquitaine. Le photographe et l’auteure, qui ont déjà exposé à l’ancienne Base sous-marine de Bordeaux, dévoilent cette fois-ci le fruit de leur travail au sein du Dôme de Saint-Emilion, un chai au cœur des vignes imaginé par Jonathan Maltus (château Teyssier à Saint-Emilion et en Californie World’s End) et conçu par l’architecte Lord Norman Foster.

Jusqu’au 20 septembre, les visiteurs peuvent ainsi découvrir L’Absolu, une exposition présentant des photographies de Gérard Rancinan accompagnées d’installations d’écritures de Caroline Gaudriault. "Le choix de ce lieu d’exception n’est pas le fait du hasard. En 2021, à l’occasion de l’ouverture du chai qui abrite le cru Le Dôme, Gérard Rancinan réalisait le portrait de Jonathan Maltus. Aujourd’hui encore, ce portrait pérenne accueille les visiteurs à l’entrée du bâtiment. C’est donc très logiquement que l’artiste Gérard Rancinan a été choisi pour exposer ses photographies magistrales de natures mortes, accompagné par l’auteur d’installation d’écritures Caroline Gaudriault au sein de cet écrin au cœur des terroirs les plus prestigieux de Saint-Emilion", précise le communiqué de presse de l’évènement.

Les deux artistes, qui collaborent ensemble depuis plus de vingt-cinq ans, s’interrogent avec ce dialogue entre images et mots sur la vie et notre regard sur les objets. "Et si l'absolu nous permettait de construire une résistance ? Une résistance à la fragilité et à l'oubli. Les objets sans vie et les éléments naturels deviennent sacrés sous le regard de l'homme qui s'en empare et s'invente mille histoires. (…) Tout repose sur l'imagination. Il faut imaginer le vin à partir de la vigne, l'architecture à partir de l'acier, la langue à partir du signe. Tout s'assemble avec la lumière, la géométrie et la construction et la construction, pour ensuite trouver dans les compilations de natures mortes, nous inventons la narration et créons des souvenirs", raconte notamment un texte présentant les interrogations présentes au cœur de cette exposition.

L’Absolu est ...

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi