Marchés français ouverture 5 h 46 min
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • Nikkei 225

    28 697,52
    -402,86 (-1,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,2038
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    29 135,73
    +29,58 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    46 358,22
    +95,36 (+0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 277,53
    +43,11 (+3,49 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     

Restaurants clandestins : Pierre-Jean Chalençon et Christophe Leroy en garde à vue

·1 min de lecture

La polémique n’en finit pas d’enfler. Une perquisition a eu lieu, jeudi 8 avril, au Palais Vivienne, propriété du collectionneur Pierre-Jean Chalençon, relate le journal 20Minutes. Ce dernier a été mis en cause, vendredi 2 avril, dans un reportage de M6 pour l’organisation de dîners clandestins, a indiqué le parquet de Paris, confirmant une information du média en ligne Brut. Vendredi 9 avril, ils ont tous les deux été placés en garde à vue pour être entendus par la police judiciaire, a appris BFMTV.

Sur M6, un reportage a provoqué une vive indignation en montrant des dîners clandestins et fastueux organisés à Paris en toute illégalité. L’un des organisateurs a rapidement été identifié : il s’agirait de Pierre-Jean Chalençon. Ce dernier affirmait, face à une caméra discrète, avoir "dîné dans la semaine dans deux-trois restaurants clandestins". Au cours de ces repas, il aurait croisé "des ministres", assurait-il.

>> A lire aussi - Dîners clandestins : perquisition chez le cuisinier Christophe Leroy

Or, le Palais Vivienne, propriété du collectionneur, aurait accueilli l’un de ces dîners, où le "menu caviar et champagne", servi au prix de "220 euros par personne", était concocté par le chef Christophe Leroy. Ce dernier a également reçu une visite des policiers pour une perquisition, mercredi 7 avril.

Par le biais de son avocat, Thierry Fradet, le cuisinier a fait savoir qu’il avait remis à la police "un certain nombre de documents établissant que ce qu'il a fait, il l'a toujours (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’UFC Que Choisir veut interdire les vols à moins de 4 heures en train
Etats-Unis : plus de 5.000 personnes réunies pour une fête illégale en forêt
Paris : un restaurant ouvert dans un coworking tourne à plein régime
Le masque ne sera plus obligatoire sur la plage en Espagne
“La gestion de la crise Covid met en évidence la dérive des continents”