La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 242,00
    -385,42 (-2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Il détruit des œuvres hors de prix parce qu'il est en colère contre sa copine

Une dispute qui aura de lourdes conséquences. Après s'être "fâché contre sa copine", un Américain a pénétré par effraction dans le Dallas Museum of Art (DMA) pour y détruire des œuvres d'art. Montant du préjudice : plus de 5 millions de dollars, a indiqué la police locale, citée par NBC 5.

D'après le mandat d'arrêt, obtenu par la chaîne, le suspect, Brian Hernandez, âgé de 21 ans, a été appréhendé dans le musée, tard mercredi 1er juin. Il aurait brisé la baie vitrée de l'entrée pour accéder au lieu, à l'aide d'une chaise en métal. Une fois à l'intérieur, il aurait intentionnellement endommagé ou détruit pour 5.153.000 $ d'œuvres d'art, dont plusieurs pots et statues.

C'est un détecteur de mouvement qui a alerté les gardes présents sur le site. Ces derniers ont rapidement appréhendé le jeune homme, qui a justifié son geste par un accès de colère après une dispute avec sa petite-amie. Les images de vidéosurveillance, récupérées par la police, ont permis d'observer que Brian Hernandez s'était servi d'un tabouret pour détruire au moins deux vitrines d'une valeur de 17.000 dollars chacune ainsi que deux pots datant de l'Antiquité évalués à 5 millions de dollars. Une tasse en céramique du VIe siècle, d'une valeur de 100.000 dollars, et une statue estimée à 10.000 dollars, ont également été détruites.

"Les objets à l'intérieur des vitrines qui ont été détruits sont des artefacts anciens rares qui sont extrêmement précieux et uniques en leur genre", a précisé la police. D'autres objets, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi des milliers d'élèves pourraient être privés de cars scolaires à la rentrée
Le déficit commercial de la France enregistre un nouveau record
Covid-19 : pour se rendre au Japon cet été, il faudra respecter des règles très strictes
Guerre en Ukraine : une nouvelle aide accordée par la Banque mondiale
Dernier jour pour la déclaration de revenus, l’impact réel des éoliennes sur les prix immobiliers… Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles