Marchés français ouverture 3 h 8 min
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    28 973,90
    -248,87 (-0,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,0172
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 822,55
    -99,90 (-0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    23 069,04
    -745,83 (-3,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,80
    -15,01 (-2,62 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     

Détournement de fonds: libération conditionnelle pour Patrick Balkany

AFP/Archives - Thomas SAMSON

La Cour d'appel de Paris a autorisé Patrick Balkany à sortir de prison ce vendredi. L'ancien baron de Levallois-Perret était incarcéré à Fleury-Mérogis depuis février pour détournement de fonds.

Patrick Balkany est autorisé à sortir de prison ce vendredi. La cour d'appel de Paris sur sa demande d'aménagement de peine, après cinq mois d'une longue bataille judiciaire engagée par l'ex-maire emblématique de Levallois-Perret, incarcéré depuis février à Fleury-Mérogis. La cour d'appel devait se décider de sa libération conditionnelle, de son placement sous bracelet électronique ou de son maintien en détention.

et son épouse Isabelle Balkany et d'avoir payé un impôt sur le revenu amplement sous-évalué entre 2009 et 2014.

Après avoir effectué cinq mois de détention pour fraude fiscale, puis avoir été libéré sous bracelet électronique pour raisons de santé en février 2020, l'ancien élu LR est retourné en prison en février dernier en raison de nombreux manquements à ses obligations, selon la justice.

Son épouse avait, elle, été hospitalisée après avoir, selon son mari, fait une tentative de suicide. Elle a regagné son domicile le 4 juin en attendant une éventuelle convocation devant la justice.

Fraude fiscale, abus de bien sociaux et détournement de fonds

De son côté, . Le 30 mai, le tribunal d'application des peines d'Evry lui a accordé une libération conditionnelle, sans bracelet électronique.

Mais le parquet d'Evry a fait appel, rappelant notamment que l'ancien élu LR "ne justifie, au plus, que du paiement d'une somme totale de 7.000 euros environ, depuis février 2022, alors que la dette fiscale dont il a la charge de la réparation s'élève à plus de quatre millions d'euros."

Ses avocats ont alors dénoncé un "acharnement judiciaire". Sa défense a assuré à l'AFP que des confiscations avaient déjà eu lieu, même si ces dernières ne sont pas encore définitives. Son avocat Robin Binsard a estimé que le parquet faisait preuve d'une "certaine mauvaise foi en ne tenant pas compte de ces confiscations."

Outre cette condamnation pour fraude fiscale, Patrick Balkany est visé par d'autres enquêtes.

Il a été mis en examen à Nanterre (Hauts-de-Seine), en février 2021, , dét[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles