Publicité
La bourse ferme dans 1 h 36 min
  • CAC 40

    8 046,75
    +23,01 (+0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 976,19
    +9,51 (+0,19 %)
     
  • Dow Jones

    38 202,62
    -256,46 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,0639
    -0,0091 (-0,85 %)
     
  • Gold future

    2 419,60
    +46,90 (+1,98 %)
     
  • Bitcoin EUR

    65 499,79
    -222,61 (-0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,50
    +2,48 (+2,92 %)
     
  • DAX

    18 014,34
    +59,86 (+0,33 %)
     
  • FTSE 100

    8 030,91
    +107,11 (+1,35 %)
     
  • Nasdaq

    16 334,13
    -108,07 (-0,66 %)
     
  • S&P 500

    5 166,63
    -32,43 (-0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2455
    -0,0100 (-0,80 %)
     

Détartrage à 8.000 euros... un cabinet dentaire soupçonné d'escroquerie à la CPAM

StockSnap / Pixabay

Un cabinet dentaire de Trappes (Yvelines) est soupçonné de fraude à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). Les dentistes à sa tête, une fratrie de quatre praticiens, auraient détourné plus de 1,3 million d'euros, rapporte Le Parisien, en surfacturant des soins aux patients. C'est d'ailleurs l'un d'entre eux qui a donné l'alerte le 25 février 2022. En consultant son compte Ameli, il s'est aperçu que la CPAM avait été facturée 8.079 euros pour la pose d'une couronne alors qu'il n'avait fait qu'un détartrage.

Le patient est donc allé porter plainte au commissariat d’Élancourt et une enquête a été ouverte. "Lui a cru à une erreur au début. Il est allé au cabinet dentaire, mais il s’est vu proposer la somme de 4.000 euros pour garder le silence, ce qu’il a refusé", raconte au Parisien une source policière.

Au cours de ses investigations, le groupe de lutte contre l’économie souterraine de la sûreté urbaine d’Élancourt, assisté par le service fraude de la CPAM des Yvelines, a découvert que les patients bénéficiaires de la Complémentaire santé solidarité, destinée aux revenus modestes, avaient tous été facturés pour des soins fictifs. Montant total du préjudice pour la CPAM des Yvelines : environ 1,3 million d'euros. Mais d'autres CPAM auraient été flouées : celles des Hauts-de-Seine, du Doubs et du Gers, à hauteur de 46.000 euros.

Les quatre membres de la famille, trois sœurs et un frère, âgés de 32 à 43 ans, ont tous été arrêtés le 25 janvier dernier. Le parquet de Versailles (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : 2023 sonnera-t-elle la fin de la pandémie ?
La hausse du rendement du Livret A va plomber les finances des banques
Des camions une fois par mois, des tarifs qui s'envolent... La bronca de ces habitants face aux nouvelles règles de ramassage des déchets
CHU de Montpellier : des primes pour les salariés qui arriveront à recruter des infirmiers
Un général américain affirme que l'armée britannique n'est plus que l'ombre d'elle-même