Marchés français ouverture 8 h 31 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,25 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1644
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    52 351,77
    -672,65 (-1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Les détails techniques de la future Alpine A110 électrique

·2 min de lecture

La gamme Alpine deviendra 100% électrique dans les prochaines années, y compris la remplaçante de la sportive A110. Pour assurer la rentabilité du projet, celui-ci sera développé en commun avec Lotus, qui annonce les premières caractéristiques de la plateforme.

Il est écrit que la renaissance d’Alpine devra beaucoup à l’ingénierie britannique! Alors que l’actuelle Alpine A110 est l’aboutissement d’un projet démarré conjointement avec Caterham, c’est avec une autre marque spécialisée dans les sportives légères que la prochaine génération sera conçue, en l’occurrence Lotus. Le constructeur d’Hethel vient de dévoiler de plus amples informations concernant la nouvelle plateforme dédiée à ses sportives électriques. Ce qui nous donne, par ricochet, les premières caractéristiques techniques de et reposera sur cette plateforme.

Développée par les équipes d’ingénierie de Lotus en Angleterre, la nouvelle architecture LEVA (pour Light Electric Vehicle Architecture) sera modulaire, pour pouvoir servir de base à plusieurs modèles. Celle utilisée par Alpine sera vraisemblablement la plus courte, avec un empattement de 2,47 m. La batterie constituée de 8 modules est située à la verticale derrière les deux sièges, ce qui permet un meilleur centrage des masses, tout en garantissant une position de conduite très proche du sol. Voilà une architecture qui rappelle fortement celle de la , bâtie sur… Un châssis de Lotus Elise! La batterie avance dans cette configuration une capacité de 66,4 kWh, et la propulsion est assurée par un seul moteur, dont la puissance peut aller jusqu’à 350 kW (476 ch).

Une future Alpine électrique développée avec Lotus

La plateforme LEVA se décline aussi en version à empattement long de 2,65 m. Voilà qui permet d’emporter plus de batteries (12 modules pour un total de 99,6 kWh) et deux moteurs arrière pour plus de puissance (jusqu’à 650 kW, soit 884 ch). L’architecture à empattement long pourra également être utilisée pour des modèles 2+2. En ce cas, deux places d’appoint remplacent les batteries, qui sont alors renvoyées sous le plancher. Cela impose une position de conduite plus haute, ainsi que de limiter la capacité de batterie à 66,4 kWh. Cette architecture 2+2 laisse le choix d’un ou deux moteurs arrière, pour[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Alpine A110S et SECMA F16 Turbo: les françaises qui décoiffent!Alpine multiplie les variantes sur la Berlinette, avec peu de moyensPour survivre à la crise, Alpine se rêve en électrique. Et avec Lotus.Lotus Evija : 2000 ch électriques à l’assaut de la Tesla RoadsterL’ingénierie de Volvo et Lotus doucement délocalisée en Chine?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles