Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 101,47
    +262,64 (+0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 348,11
    -12,22 (-0,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2645
    -0,0015 (-0,12 %)
     

«Désolé, je n’ai pas de monnaie» : certains SDF prennent désormais la carte bancaire

La généralisation du paiement dématérialisé n'est pas sans conséquence pour les personnes vivant à la rue et qui constatent une diminution croissante des dons. En réponse, certaines initiatives se mettent en place pour permettre au sans-abri de recevoir des dons sous forme électronique.

PIXABAY

Il faut se mettre à la page, même pour les personnes sans-abri. La dématérialisation du paiement et la percée fulgurante du paiement sans contact ont un impact considérable sur les personnes qui font la manche dans la rue. Avec de moins en moins de monnaie dans les poches, les passants ont de plus en plus de difficultés à donner de l'argent aux SDF. Pour parer à ce problème, certains sans-abri s'équipent désormais de terminaux de paiement portatifs, relate franceinfo le 16 novembre.

«Désolé, je n'ai pas de monnaie.» Cette phrase est devenue de plus en plus courante dans les rues, mais elle n'est plus seulement un simple prétexte. En effet, avec l'avènement des cartes bancaires et des paiements mobiles, de plus en plus de personnes règlent leurs achats quotidiens sans l'aide de pièces ou de billets. Cette évolution a un impact direct sur les SDF, qui dépendent souvent de la générosité des passants. Ils constatent ainsi que les dons en espèces sont de plus en plus rares.

Pour s'adapter à cette nouvelle réalité, certains sans-abri se tournent vers des solutions innovantes. Ils s'équipent de terminaux de paiement portatifs, permettant ainsi aux passants de faire des dons en utilisant leur carte bancaire. Bien que ce phénomène reste encore marginal, il pourrait bien marquer le début d'une nouvelle tendance. Ces sans-abri «2.0» sont prêts à accepter les paiements électroniques pour pouvoir continuer à subvenir à leurs besoins.

Dans la même veine, une expérimentation a été lancée à Lyon (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Mallaury Nataf, ex-SDF privée de ses enfants pendant 12 ans : sa fille Angéline, "en colère", ne veut plus la voir

Belgique : ivre, un conducteur de train abandonne ses passagers au milieu du trajet
Calendrier 2024 : quels sont les ponts à ne pas manquer !
Vendue 2,5 millions d’euros aux enchères, découvrez la bouteille de whisky la plus chère du monde
Les États-Unis n'arrivent pas à développer leur nouveau missile nucléaire
SpaceX : malgré un deuxième lancement réussi, la fusée Starship explose en vol