Marchés français ouverture 4 h 50 min
  • Dow Jones

    33 970,47
    -614,41 (-1,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 713,90
    -330,06 (-2,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 965,35
    -534,70 (-1,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,1743
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    24 100,36
    +1,22 (+0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    36 429,31
    -4 087,70 (-10,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 069,32
    -65,07 (-5,74 %)
     
  • S&P 500

    4 357,73
    -75,26 (-1,70 %)
     

Déserts médicaux: où les médecins généralistes manquent-ils?

·2 min de lecture

DÉSERTS TERRITORIAUX (2/5) – Quels sont les départements où les banques, bureaux de poste ou encore médecins généralistes se font rares? Cet été, Challenges passe au crible les données de l'Insee sur les équipements dans les territoires de métropole. La désertification, mythe ou réalité? Côté santé, l'accès aux médecins généralistes dépend beaucoup de l'endroit où vous vivez.

C'était en février 2020. Juste avant que la crise du ne frappe la France et ne vienne rappeler à quel point les professions médicales sont cruciales. près de 6% de la population vivaient en 2018 dans un territoire "sous-doté en médecins généralistes". Surtout, cette part était en hausse: 5,7% très précisément en 2018 contre 3,8% quatre ans auparavant. Idem, la Drees constatait qu'en 2018, "les Français ont accès en moyenne à 3,93 consultations par an et par habitant, contre 4,06 consultations en 2015." Un constat expliqué en partie par la baisse globale du nombre de médecins en activité, les nouvelles installations ne compensant pas les départs à la retraite.

viennent appuyer ce constat. Entre 2015 et 2020, le nombre de médecins généralistes –on ne parle ici que des praticiens exerçant leur activité principale en libéral et non pas des médecins fonctionnaires ou salariés d'un établissement sanitaire- a baissé de plus de 2.700 pour s'établir à 58.649 en métropole. Quasiment tous les départements connaissent une chute du nombre de généralistes mais le centre de la France est particulièrement impacté, comme l'Indre, le Cher, la Nièvre ou encore la Saône-et-Loire. La Sarthe a perdu à elle seule 78 médecins généralistes en cinq ans, soit 18% en moins!

Des initiatives pour favoriser l'installation des médecins

Si des différences existent bien évidemment au sein même des départements, les inégalités sont criantes entre les territoires. En Eure-et-Loir, on ne comptait ainsi que 254 médecins généralistes en 2020, après une baisse de 15% enregistrée en cinq ans, soit moins de 60 pour 100.000 habitants. A l'inverse, dans les Hautes-Alpes, qui a aussi perdu 33 médecins entre 2015 et 2020, on en recense près de 140 pour 100.000 habitants. Quant aux Bouches-du-Rhône qui comptent le plus de médecins en métropole -2.559, un chiffre presque stable-, la proportion est de 125,8 pour 100.000 habitants. La Drees notait d'ailleurs que les territoires les mieux dotés en généralistes "[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles