La bourse ferme dans 2 min
  • CAC 40

    6 561,62
    -49,88 (-0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 084,96
    -38,17 (-0,93 %)
     
  • Dow Jones

    33 944,99
    -0,59 (-0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1949
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 788,50
    +11,10 (+0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    28 094,98
    +1 666,43 (+6,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    809,31
    -0,88 (-0,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,67
    +0,82 (+1,13 %)
     
  • DAX

    15 485,20
    -151,13 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 096,32
    +6,31 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    14 273,06
    +19,79 (+0,14 %)
     
  • S&P 500

    4 249,25
    +2,81 (+0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 874,89
    -9,24 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 817,07
    +507,31 (+1,79 %)
     
  • GBP/USD

    1,3966
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Les députés votent pour imposer des quotas de femmes aux postes de direction des grandes entreprises

·1 min de lecture

Examiné en première lecture, jeudi 13 mai, à l'Assemblée nationale, ce texte consensuel, qui impose entre autres des quotas de femmes aux postes de direction des grandes entreprises, a été adopté à l'unanimité des 61 votes exprimés. Il doit maintenant être transmis au Sénat. Marie-Noëlle Battistel (PS) aurait "aimé aller plus vite et plus loin", et chez LFI Mathilde Panot aurait préféré un texte "plus ambitieux", mais toutes deux ont apporté leur soutien aux avancées contenues dans la proposition. A droite, Laurence Trastour-Isnart (LR) a souligné elle aussi que le texte "permet de continuer à travailler sur l'égalité entre les hommes et les femmes".

Cet aval venu de tous les bancs a provoqué des larmes d'émotion chez la députée Marie-Pierre Rixain (LREM), présidente de la délégation aux droits des femmes à l'Assemblée, qui portait ce texte. "Le quota suscite parfois des inquiétudes mais il est nécessaire" pour "rattraper un retard lié à des inégalités profondément enracinées dans les mentalités", a insisté Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes, qui a évoqué dans l'hémicycle "une société qui demeure à maints égards patriarcale, sexiste et discriminante".

Réécrit en commission, l'article 7 de cette proposition de loi appelle les entreprises de plus de 1.000 salariés à une proportion d'au moins 30% de femmes chez les "cadres dirigeants et membres des instances dirigeantes" en 2027, et de 40% en 2030. Ces entreprises devront dans un premier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les recrutements de jeunes en CDI portés par l’aide à l’embauche
Parcoursup : ces campus connectés qui vont vous permettre de suivre des formations à distance
La prime de Pôle emploi pour les travailleurs précaires prolongée jusqu'à fin août
Intermittents du spectacle : l’année blanche prolongée de quatre mois
Cadres dirigeants : bientôt des quotas de femmes dans les grandes entreprises ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles