La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0797
    -0,0114 (-1,05 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 652,37
    -214,41 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Il déposait une collégienne devant son domicile, un chauffeur de bus licencié pour faute grave

MarioGuti/Getty Images

L'affaire est aussi ubuesque qu'incompréhensible. Comme l'explique Le Populaire du Centre, un chauffeur de car scolaire a été licencié en Haute-Vienne… parce qu'il rendait service à une jeune fille au quotidien. En effet, le chauffeur déposait la collégienne devant son domicile, pour éviter à celle-ci de parcourir 650 mètres à pied. D'autant plus appréciable comme geste que le reste du chemin à emprunter entre l'arrêt de bus et son domicile doit se faire le plus souvent dans le noir, sur une route sinueuse, sans marquage et sans trottoir. À plusieurs reprises, la mère de la fillette de 12 ans habitant à Billanges (plus précisément dans le lieu-dit d'Entrecolle) avait alerté sur la problématique de ce chemin.

Ne souhaitant pas prendre de "tels risques" pour sa fille, elle avait écrit aux services concernés pour expliquer la situation, alors que leur domicile est "situé sur le trajet du bus". Si un nouvel arrêt n'était pas possible, car le domicile est situé à moins d'un kilomètre de l'arrêt précédent, les services avaient répondu : "On va quand même pas aller chercher les enfants jusque dans leur lit". Le chauffeur avait été alerté par son employeur, mais refusait de laisser la petite-fille toute seule. Problème, une nouvelle société (Europ Voyage) a repris le service de la ligne et a licencié le conducteur lundi 28 novembre, après un entretien préalable au licenciement effectué vendredi dernier.

Pas vraiment désemparé par la situation, le chauffeur explique à nos confrères de la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Caroline Cayeux conteste l'évaluation de son patrimoine par la HATVP
Budget de la Sécu : Elisabeth Borne déclenche un septième 49.3
Un grand musée parisien condamné pour discrimination sexuelle
Prime de Noël, bouclier tarifaire, bonus réparation… tout ce qui change en décembre
Covid-19, grippe, bronchiolite… les chiffres alarmants de cette “triplépidémie”