Marchés français ouverture 2 h 49 min

Pour déployer sa 5G en France, Orange a finalement décidé de se passer de Huawei

1 / 2

Pour déployer sa 5G en France, Orange a finalement décidé de se passer de Huawei

Orange ne fera pas affaire avec le chinois Huawei pour développer la 5G en France. Le groupe l'a annoncé, ce vendredi dans un communiqué. "Nokia et Ericsson, partenaires industriels de longue date du groupe Orange, fourniront un ensemble de produits et services permettant le déploiement du réseau 5G sur l’ensemble du territoire", affirme le groupe de télécoms qui précise que l’accord "inclut les antennes ainsi que des services professionnels associés".

Le choix des deux Européens, s'il s'inscrit donc dans la prolongation d'un partenariat, est aussi la conséquence d'une controverse mondiale autour du Chinois Huawei, accusé par les Etats-Unis d'espionnage. Si Orange n'a pas évoqué le sort de cet équipementier dans son communiqué, il semble que les pressions exercées depuis plusieurs mois ont eu raison du numéro 1 mondial dans l'appel d'offres.

Les recommandations européennes

Le PDG Stéphane Richard avait pourtant régulièrement mis en garde, notamment sur le plateau de BFM Business, sur l'exclusion de Huawei des appels d'offres dans la 5G. "Si Huawei doit disparaître complètement du circuit, cela posera de vrais problèmes : des retards importants qui ne toucheront que l’Europe, des surcoûts" expliquait-il en mai dernier.

Le gouvernement français avait d'ailleurs choisi de ne pas interdire Huawei et l'Europe a pris le même chemin, en ouvrant la porte à ce concurrent controversé. "Il ne s'agit pas d'être discriminant, il s'agit...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi