Marchés français ouverture 7 h 38 min
  • Dow Jones

    29 591,27
    +327,79 (+1,12 %)
     
  • Nasdaq

    11 880,63
    +25,66 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    25 934,15
    +406,78 (+1,59 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 486,20
    +34,66 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    15 447,29
    +3,06 (+0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,78
    +4,35 (+1,20 %)
     
  • S&P 500

    3 577,59
    +20,05 (+0,56 %)
     

Déploiement de la 5G : "On regrette que le gouvernement passe en force en mélangeant vitesse et précipitation", dénonce l'association Agir pour l'environnement

franceinfo
·1 min de lecture

"Aujourd'hui, on est complètement démunis : zéro évaluation environnementale, zéro évaluation sanitaire et pourtant le gouvernement passe en force", a déclaré mercredi 18 novembre sur franceinfo Stéphen Kerckhove, délégué général de l'association Agir pour l'environnement, alors que le réseau 5G est officiellement lancé aujourd'hui. Cette nouvelle génération de réseaux mobiles censée augmenter le débit et la vitesse de nos communications, à l'image des premières antennes dans neuf villes-tests : Paris, Marseille, Lyon, Montpellier, Toulouse, Bordeaux, Rouen, Nantes et Lille. Quant au déploiement, les opérateurs vont poursuivre dans les prochains mois l'implantation de milliers de nouveaux pylones jusqu'en 2025.

franceinfo : Vous auriez préféré qu'on attende pour ce déploiement de la 5G ?

Stéphen Kerckhove : Oui, on regrette que le gouvernement ait décidé de passer en force en mélangeant vitesse et précipitation. D'autant que nous attendons un rapport de l'Agence nationale de sécurité environnementale qui va évaluer les éventuels effets sanitaires de la 5G sur la santé en janvier prochain. Une fois encore, l'agenda du ministre pour les attributions de fréquences est avant tout dicté par la période (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi