Marchés français ouverture 1 h 3 min
  • Dow Jones

    33 587,66
    -681,50 (-1,99 %)
     
  • Nasdaq

    13 031,68
    -357,75 (-2,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 456,31
    -691,20 (-2,46 %)
     
  • EUR/USD

    1,2080
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    27 850,99
    -380,05 (-1,35 %)
     
  • BTC-EUR

    42 153,35
    -5 557,98 (-11,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 395,35
    -168,48 (-10,77 %)
     
  • S&P 500

    4 063,04
    -89,06 (-2,14 %)
     

Déplacements, commerces, écoles... Ce qu'il faut retenir des annonces de Castex

·2 min de lecture

Limites de déplacement, vaccination, réouvertures des écoles et commerces... Jean Castex a annoncé de nouvelles règles. Tour d'horizon.

"A partir du 3 mai, nous pourrons lever les contraintes de déplacement en journée, sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire", a annoncé jeudi 22 avril le Premier ministre Jean Castex lors de la conférence de presse présentant les mesures à venir pour les prochaines semaines. La réouverture autour de la mi-mai pourrait concerner par les commerces, certaines activités culturelles et sportives et les terrasses". Toutefois, le processus de réouverture pourrait se dérouler sur une base territorialisée. Le couvre-feu, actuellement fixé à 19H00, serait "maintenu jusqu'à nouvel ordre" et que "nous verrons à la mi-mai, étape suivante, où en sera la situation épidémique".

Commerces, terrasses, activités culturelles... au fur et à mesure

Pour les réouvertures, la "liste n'est pas définitivement fixée elle sera assortie de conditions particulières, le cas échéant territorialisées, qui évolueront au fil des étapes. Nous aurons l'occasion de donner les orientations et précisions nécessaires dans les prochains jours", a encore indiqué le Premier ministre. Le contexte sanitaire reste "encore fragile", ce qui impose d'organiser la réouverture "par étape, de manière forcément prudente et progressive". Ainsi tous les lieux ne pourront pas rouvrir, en particulier "ceux qui entraînent des concentrations importantes de public, sans possibilité de respecter les gestes barrières".

Les principales fédérations du commerce et quelque 150 patrons, franchisés et affiliés de réseaux d'enseignes, , un mois "capital en termes d'activité" pour les 150.000 magasins fermés depuis le 3 avril. De leur côté, les restaurateurs attendent avec anxiété la réouverture mi-mai des terrasses de leurs établissements qui génèrent environ 30% de leur chiffre d'affaires, qu'ils espèrent ne pas voir s'accompagner de jauges, ce qui obèrerait fortement la rentabilité de leur activité. Un travail de concertation est en cours avec les secteurs professionnels concernés, pour définir les assouplissements à v[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi