La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2073
    -0,0015 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 466,42
    +2 548,96 (+6,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 024,74
    +36,65 (+3,71 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Dépistage massif à Saint-Etienne: BioSpeedia mise gros sur ses tests salivaires antigéniques

·2 min de lecture

La seconde campagne nationale de dépistage massif du Covid-19 débutera à Saint-Etienne ce lundi 22 février. La biotech BioSpeedia, jeune pépite du marché du diagnostic, en profitera pour prendre un coup d’avance en inaugurant une méthode inédite de prélèvement non invasif, basée sur les tests salivaires antigéniques.

Un coup de poker. BioSpeedia, la biotech spécialisée dans le diagnostic de maladies infectieuses créée en 2011 par deux scientifiques issus de l’Institut Pasteur, entend secouer le . Le laboratoire stéphanois a déjà lancé la commercialisation du premier test nasal antigénique 100% Made in France dès janvier 2021, développé en collaboration avec le service de virologie du CHU de Saint-Etienne et produit par le groupe lyonnais Delpharm. Aujourd’hui, il tente de jouer le coup d’après.

Tandis que la Haute autorité de santé (HAS) vient d’autoriser le prélèvement salivaire pour les tests PCR dans le cadre de dépistages ciblés à grande échelle (notamment dans les écoles et les universités), BioSpeedia mise sur la deuxième campagne nationale de dépistage massif, , pour pousser sa dernière innovation: un test salivaire antigénique. "Notre solution, qui est brevetée, a obtenu des résultats en ligne avec nos attentes lors des essais cliniques", explique Julien Tizot, directeur général de BioSpeedia. "Notre objectif est de montrer à l’Etat que les tests PCR [dont les prélèvements sont réalisés et analysés en laboratoire, NDLR] ne sont pas forcément la meilleure solution pour le suivi épidémiologique."

Lire aussi

Tests salivaires plus simples

A Saint-Etienne, où les habitants pourront se faire dépister gratuitement dans l’un des douze sites répartis dans la ville, BioSpeedia déploiera donc des tests salivaires plus simples dont les résultats seront livrés en 15-20 minutes. "Ce mode de prélèvement est moins invasif que le prélèvement nasopharyngé, qui peut être douloureux", ajoute Julien Tizot. De quoi, peut-être, lever des réticences qui avaient grevé . Moins de 7.000 personnes s’étaient déplacées dans les 14 centres ouverts par la ville pendant une semaine… L’objectif pour cette seconde campagne est de tester 20 à 30.000 personnes (sur un peu plus de 170.000 habitants). S’il est atteint, ce serait une belle rampe de lancement pour la nouvelle solution de dépistage de BioSpee[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi