Marchés français ouverture 33 min
  • Dow Jones

    34 297,73
    -66,77 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    13 539,29
    -315,83 (-2,28 %)
     
  • Nikkei 225

    27 011,33
    -120,01 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1294
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,94
    -21,67 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    32 994,34
    +1 037,90 (+3,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    846,39
    +25,80 (+3,14 %)
     
  • S&P 500

    4 356,45
    -53,68 (-1,22 %)
     

Les dépenses en informatique et en services aux entreprises ont atteint des sommets en 2021, mais la demande accuse un ralentissement au 4e trimestre, selon l’ISG Index™

·8 min de lecture

L’ACV combinée de la région EMEA affiche un taux de croissance annuelle record pour atteindre 26,5 milliards USD en 2021

Le marché combiné du 4e trimestre atteint un record de 7,1 milliards USD, mais avec un taux de croissance de 9% le plus lent de l’année

LONDRES, January 12, 2022--(BUSINESS WIRE)--Le marché européen des technologies et des services aux entreprises a atteint des valeurs record en 2021, mais des signes de ralentissement sont apparus au 4e trimestre, selon le dernier rapport sur l’état du secteur de l’Information Services Group (ISG) (Nasdaq: III), un leader mondial de la recherche et du conseil en technologies.

L’indice EMEA ISG Index™, qui mesure les contrats d’externalisation commerciale ayant une ACV (valeur contractuelle annuelle) de 5 millions USD ou plus, montre que l’ACV du marché combiné, qui comprend les services «tout en tant que service» (XaaS) et les services gérés, a atteint le chiffre record de 26,5 milliards USD pour l’année, en hausse de 23%, le taux de croissance annuel le plus élevé jamais enregistré dans la région.

Les services gérés ont grimpé de 11% à 13,9 milliards USD, leur plus haut niveau depuis dix ans, dont une valeur record de 11,4 milliards USD pour l’externalisation informatique (ITO), en hausse de 5%, et de 2,6 milliards USD pour l’externalisation des processus métier (BPO), en hausse de 45%. Les XaaS ont grimpé de 41%, atteignant un record de 12,6 milliards USD, tandis que l’infrastructure en tant que service (IaaS) croissait de 44% pour atteindre un record de 9,2 milliards USD et que les logiciels en tant que service (SaaS) enregistraient une croissance de 33% avec une valeur record de 3,4 milliards USD.

Si ces performances exceptionnelles se sont prolongées jusqu’au 4e trimestre, des signes de ralentissement de la demande ont été observés en fin d’année. L’ACV combinée a augmenté de 9% à 7,1 milliards USD, franchissant pour la première fois le niveau de 7 milliards USD en un trimestre. Toutefois, le taux de croissance de la zone EMEA au 4e trimestre a été à son plus bas de 2021, n’augmentant que de 4% par rapport au 3e trimestre.

«Malgré l’apparition de signes de ralentissement au dernier trimestre, la région EMEA semble être globalement sur une solide voie ascendante. L’ACV du marché combiné est restée supérieure à 5 milliards USD par trimestre depuis la mi-2020, dont quatre trimestres consécutifs à 6 milliards USD et un dernier trimestre dépassant 7 milliards USD», a déclaré Steve Hall, président d’ISG EMEA.

Au 4e trimestre, l’ACV du marché XaaS a atteint la valeur record de 3,6 milliards USD, en hausse de 55% par rapport à l’année précédente. Le secteur de l’IaaS a connu une hausse identique de 55% pour atteindre un record de 2,6 milliards USD, tandis que celui des SaaS bondissait de 57%, atteignant le chiffre record de 952 millions USD.

Parallèlement, une certaine instabilité était observée au 4e trimestre sur le marché des services gérés. À 3,5 milliards USD, l’ACV de ce segment était en baisse de 16% par rapport à l’année précédente, mais en hausse de 2% par rapport au 3e trimestre. Deux cent cinq contrats ont été conclus au cours du trimestre, une hausse de 10% par rapport à l’année précédente. Dans ce segment, l’ITO (externalisation de l’informatique) a décliné de 19% à 3 milliards USD par rapport à l’année précédente, mais en hausse de 19% par rapport au 3e trimestre. De son côté, la valeur de la BPO (externalisation de processus métier), à 499 millions USD, était supérieure de 2% à l’année précédente, mais en baisse de 44% par rapport au 3e trimestre.

«Les services gérés ont affiché, pour un cinquième trimestre consécutif, une ACV supérieure à 3,4 milliards USD. Bien qu’en baisse en glissement annuel, il convient de noter que plusieurs méga-contrats très importants ont été conclus au 4e trimestre 2020, a déclaré Steve Hall. La région EMEA connaît un niveau sans précédent d’activité soutenue de sous-traitance. Au moins 200 Prix ont été décernés au cours de chacun des quatre derniers trimestres.»

Étude de marché: les services gérés

Dans la plupart des marchés géographiques de la région, l’ACV des services gérés a enregistré une croissance annuelle considérable, à l’exception de ses deux plus grands marchés: le Royaume-Uni et la zone DACH (Allemagne, Autriche et Suisse). La France, le Moyen-Orient et l’Europe orientale affichent tous des records annuels.

Le Royaume-Uni a connu un développement annuel modéré, avec une ACV en hausse de 2%, à 3,6 milliards USD alimentée par une forte croissance trimestrielle (sauf le troisième), dont deux trimestres (le deuxième et le quatrième) avec une ACV de plus d’1 milliard USD. Au 4e trimestre, l’ACV a augmenté de 34%, à 1,2 milliard USD. L’ACV du segment développement et maintenance d’applications (ADM) a augmenté de plus de 20% sur l’année, tandis que l’ACV des infrastructures traditionnelles déclinait de 2%.

La valeur de la zone DACH a diminué de 29% à 3,0 milliards USD sur l’ensemble de l’année. Le marché est resté en territoire positif pendant une grande partie de 2021, mais est devenu négatif au 4e trimestre avec une chute de 70% difficilement comparable au 4e trimestre 2020 où plusieurs contrats importants avaient été conclus, notamment des accords avec Daimler, Siemens et Postbank. Sur l’année, l’ACV de l’ADM a augmenté de 14%, mais l’ACV des infrastructures a plongé de plus de 70%, un résultat difficilement comparable à celui de l’année précédente.

«Outre la difficulté de procéder à des comparaisons, la zone DACH a également été affectée par des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et un ralentissement des dépenses de consommation mondiales, d’où une extension du champ d’application et une pause dans les grands accords de transformation», a commenté Steve Hall.

La France, qui a affiché quatre trimestres consécutifs de croissance en glissement annuel, a terminé 2021 sur un record de 2,2 milliards USD d’ACV, soit un bond de 82%. Au 4e trimestre, l’ACV s’élevait à 513 millions USD, en hausse de 11% par rapport à l’année précédente. Pour 2021, la France enregistre des niveaux élevés de dépenses d’ITO, ainsi qu’un bond de plus de 70% de l’ACV de l’ADM et une hausse de 26% pour les infrastructures.

Prévisions mondiales pour 2022

Pour 2022, ISG prévoit que le marché mondial des XaaS nuagiques (IaaS et SaaS) augmentera de 20%, à l’extrémité inférieure de la fourchette des 20-25% de ces dernières années. Le marché mondial des services gérés devrait progresser de 5,1% en 2022 , bien au-delà de la croissance annuelle moyenne de 2% enregistrée de 2010 à 2020.

À propos de l’ISG Index™

L’ISG Index™ est la référence mondiale en matière de veille des marchés pour le secteur des services technologiques et commerciaux. Depuis 77 trimestres consécutifs, l’indice étudie les dernières données et tendances du secteur à l’attention des analystes financiers, des acheteurs d’entreprise, des fournisseurs de services et de logiciels, des juristes, des universitaires et des médias. En 2016, l’ISG Index a été étendu au marché en plein essor du SaaS afin d’évaluer l’incidence considérable des services nuagiques sur la transformation numérique des entreprises. Dans ses rapports trimestriels ISG Index, ISG analyse également en continu l’automatisation et d’autres technologies numériques.

Pour plus d’informations sur l’ISG Index, cliquer ici: webpage.

À propos d’ISG

ISG (Information Services Group) (Nasdaq: III) est un leader mondial de la recherche et du conseil en technologies. Partenaire de confiance de plus de 700 clients, dont plus de 75 des 100 plus grandes entreprises mondiales, ISG s’est donné pour mission d’aider les entreprises, les organisations du secteur public et les fournisseurs de services et de technologies à atteindre l’excellence opérationnelle et à accélérer leur croissance. ISG est axée spécifiquement sur les services de transformation numérique, notamment l’automatisation, le cloud et l’analyse des données; le conseil en sourcing; les services de gestion de la gouvernance et des risques; les services de réseau de télécommunications; l’élaboration de stratégies et d’opérations; la gestion du changement; les renseignements commerciaux, la recherche et l’analyse technologique. Fondée en 2006 et basée à Stamford, Connecticut (États-Unis), ISG emploie plus de 1 300 professionnels experts du numérique travaillant dans une vingtaine de pays – une équipe internationale réputée pour sa vision innovante, son influence sur le marché, son expertise approfondie du secteur et de la technologie et ses capacités de classe mondiale en recherche et analyse basées sur les données de marché les plus complètes du secteur. Pour plus d’informations, visiter le site www.isg-one.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220112005343/fr/

Contacts

Relations avec les médias:

Will Thoretz, ISG
+1 203 517 3119
will.thoretz@isg-one.com

Kate Hartley, Carrot Communications pour ISG
+44 7714065233
kate.hartley@carrotcomms.co.uk

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles