La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 209,60
    -448,89 (-1,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Les départements où l'emploi résiste le mieux depuis le début de la crise sanitaire

·1 min de lecture

16 mars 2020. C’est à cette date que le premier confinement a débuté en France. C’est aussi à partir de ce moment-là que les effets de la crise sanitaire se sont (vraiment) fait sentir sur le marché du travail. En effet, dès mars 2020, le nombre d’inscrits à Pôle emploi sans aucune activité (catégorie A) a bondi de 7,1% sur un mois. Et confinement strict oblige, bon nombre de personnes au chômage se sont retrouvées dans l’incapacité de rechercher activement un emploi. Résultat : le taux de chômage s’est établi à 7,8% au premier trimestre 2020, selon les données de l’Insee, contre 8,1% sur les trois derniers mois de 2019.

Sauf que “cette baisse du taux de chômage résulte d'un fort recul du nombre de personnes sans emploi se déclarant disponibles ou en recherche active d'emploi pendant la période de confinement. [...] Au total, le chômage au sens du BIT (bureau international du travail, ndlr) est donc plus faible pendant cette période de confinement, sans que cela ne traduise une amélioration du marché du travail”, expliquait l’Insee à l’époque. Pour rappel, un chômeur au sens du BIT est une personne âgée de 15 ans ou plus qui satisfait les trois critères suivants : être sans emploi pendant la semaine de référence ; être disponible pour travailler dans les deux semaines à venir ; avoir effectué, au cours des quatre dernières semaines, une démarche active de recherche d’emploi ou avoir trouvé un emploi qui commence dans les trois mois.

Ne répondant pas à ces trois critères en raison (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le jargon du bureau : "cracker une idée"
Une étude montre que le travail en demi-groupe est la meilleure option pour lutter contre le Covid-19
Le télétravail continuera d'être la norme à la rentrée
Le guide du (vrai) gentil au travail
Rentrée scolaire : les arrêts de travail auxquels vous aurez droit en cas de fermeture de classe

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles