Marchés français ouverture 2 h 12 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 080,41
    +205,18 (+0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1942
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 210,31
    +327,85 (+1,14 %)
     
  • BTC-EUR

    29 114,35
    +1 625,99 (+5,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    836,68
    +50,07 (+6,36 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Dépannage d’urgence à domicile : gare aux arnaques !

·1 min de lecture

Une fuite d’eau, une porte d’entrée claquée et c’est la panique avec quelques fois à la clé de très mauvaises surprises.En effet, certains professionnels aux pratiques douteuses n’hésitent pas à facturer à prix d’or leur intervention, n’hésitant pas parfois à dégrader le bien pour pousser à son remplacement (ex classique : la porte claquée).

Face aux nombreux dérapages, une règlementation a été mise en place pour plus de transparence en cas de dépannage non couvert par un contrat d’entretien : depuis le 1er avril 2017, un arrêté impose la remise d’un devis avant réparation, quel que soit le montant estimé de l’intervention. Ce devis comporte un certain nombre de mentions : il identifie le professionnel, précise le coût de son intervention (avec entre autres le taux horaire TTC ainsi qu’une estimation du temps) ou encore le détail de la prestation à réaliser.

Et c’est important de connaître ce coût en amont car, dans le secteur, les prix sont libres et contester ensuite une intervention juste en raison d’un prix très élevé ne suffit pas !

Seule votre signature vous engage et aucune rétractation n’est possible.

Le problème reste cependant que la règlementation ne suffit malheureusement pas à mettre un terme aux dérives.

La faconde de certains professionnels peu scrupuleux, voire leur agressivité, peuvent vous pousser à accepter une prestation dont vous ne voulez pas… par exemple, en vous faisant signer le devis une fois les travaux réalisés.

En cas de problème, il faut savoir qu’il (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédit immobilier : emprunter après 55 ans, c’est possible, mais à quelques conditions
Immobilier : Paris plaît toujours autant aux ultra-riches
La maison "Dark Vador" est à vendre au Texas
Les étrangers fatigués des confinements ont fait exploser les ventes de villas à Dubaï
Quels sont les frais de notaire à régler pour l’achat d’un terrain nu constructible ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles