La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 599,48
    +565,77 (+1,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Les dépôts taxés dès 13.500 euros ! Les banques danoises s’attaquent maintenant aux classes moyennes

·1 min de lecture

Nombre de pays évoquent de plus en plus la possibilité de taxer les dépôts bancaires. Au Danemark, les banques sont déjà passées à l'action. La première banque du pays, Danske Bank, a même annoncé mardi 27 avril vouloir appliquer des taux négatifs pour tous les dépôts bancaires qui dépasseront les 100.000 couronnes, soit près de 13.500 euros, rapportent Les Échos. Un seuil qui devrait entrer en vigueur dès le 1er juillet 2021. Le taux se situera entre 0,6 % pour les particuliers et 1 % pour les entreprises.

La taxation des dépôts bancaires avait été abaissée le 1er janvier dernier. Le seuil était alors fixé à 250.000 couronnes. Danske Bank a été la première en Europe, en 2012, à appliquer des taux négatifs. Depuis, d'autres banques ont suivi le même chemin, dont la Banque centrale européenne (-0,5 % depuis 2019).

>> A lire aussi - N26 taxe désormais les dépôts de ses clients français, une première pour une banque de détail

Avec la pandémie et les restrictions imposées par les gouvernements, les dépôts ont sensiblement augmenté en Europe, ce qui représente un coût considérable pour les banques. "Ce n'est pas soutenable sur le long terme", a expliqué Danske Bank, dans un communiqué, relayé par Les Échos.

Cette annonce de la banque danoise a été accueillie froidement par le gouvernement à Copenhague. "Une ligne rouge a été franchie sur les taux négatifs. Il faut que cela cesse maintenant", s'est indigné le ministre du Commerce, Simon Kollerup, appelant les banques à venir rendre des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : une tendance haussière attendue après les annonces rassurantes de la FED
Flixbus : les liaisons reprendront le 7 mai
Sony : bénéfice net annuel record pour 2020/2021, à près de 9 milliards d’euros
Dassault Systèmes : résultats supérieurs aux prévisions, la cible de bénéfice net par action réévaluée
Pour régler la succession, les héritiers de Samsung vont céder des toiles de maîtres