La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 107,11
    +1 825,04 (+3,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Démocratie. Tunisie : le chef du Parlement appelle à lutter contre le “pouvoir absolu” de Kaïs Saïed

·1 min de lecture

Le parti islamiste Ennahda de Rached Ghannouchi appelle à l’“union nationale” contre le président, qui a considérablement renforcé ses pouvoirs. Quatre autres formations affirment que le chef de l’État a “perdu sa légitimité”. Mercredi, le dirigeant tunisien avait annoncé qu’il gouvernerait par décret et maintiendrait les mesures exceptionnelles du 25 juillet.

“La pression” de l’opposition “s’accroît” sur le président tunisien Kaïs Saïed, pouvait-on lire jeudi 23 septembre sur le site d’Al-Jazeera. La chaîne qatarie relaie les propos du chef du Parlement et du puissant parti Ennahda, Rached Ghannouchi, qui exhorte à la “lutte pacifique” contre “le pouvoir absolu d’un seul homme”, après que le président Kaïs Saïed a consolidé mercredi sa prise de pouvoir.

Auprès de l’Agence France-Presse, Rached Ghannouchi qualifie les mesures exceptionnelles décidées le 25 juillet par le président de “retour en arrière vers le règne absolu d’un seul homme”, une décennie après la révolution tunisienne de 2011. “Nous appelons le peuple à prendre part à des actions pacifiques pour résister à la dictature et ramener la Tunisie sur le chemin de la démocratie”, déclare l’homme de 80 ans, qui avait campé pendant douze heures devant le Parlement à Tunis après la prise de pouvoir de Saïed.

À lire aussi: Démocratie. En Tunisie, le président Kaïs Saïed garde les mains libres pour réaliser ses ambitions

Appel à l’“union nationale”

“Ennahda appelle à l’union nationale pour faire face au putsch de Kaïs Saïed”, rapporte de son côté Tunisie numérique. Dans un communiqué publié jeudi, “le parti islamiste appelle, comme dans un

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles