Marchés français ouverture 2 h 42 min
  • Dow Jones

    34 168,09
    -129,61 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 542,12
    +2,82 (+0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    26 180,43
    -830,90 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,1220
    -0,0025 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    23 673,53
    -616,37 (-2,54 %)
     
  • BTC-EUR

    32 021,91
    -1 780,56 (-5,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    818,77
    -37,04 (-4,33 %)
     
  • S&P 500

    4 349,93
    -6,52 (-0,15 %)
     

Démission pour reconversion professionnelle: quelles sont les démarches à suivre?

·2 min de lecture

CONSEILS - Il est tout à fait possible pour un salarié de démissionner s'il souhaite se reconvertir dans un nouveau domaine. Sous certaines conditions, il peut bénéficier d'allocations chômage.

Si vous souhaitez démissionner et que vous avez un projet de reconversion en parallèle, il y a certaines démarches à effectuer pour pouvoir profiter. Vous pourrez ainsi changer facilement de voie professionnelle.

Un salarié qui démissionne peut-il toucher des allocations chômage?

Depuis la date du 1er novembre 2019, les salariés qui choisissent de démissionner parce qu'ils souhaitent se réorienter ont tout à fait le droit de toucher des allocations chômage. C'est la solution idéale pour les aider à se lancer dans cette nouvelle voie. Pour bénéficier de ces allocations, les salariés doivent cependant répondre à certaines conditions.

Ils doivent avoir effectué au moins 1.300 jours (cinq ans) d'une activité salariée continue, au cours des 60 mois précédant leur demande de. Il faut savoir que les périodes de disponibilité, les congés sabbatiques et les congés sans solde ne sont pas pris en compte dans le calcul de ces 1.300 jours. Par ailleurs, le salarié peut effectuer ces cinq années d'activité dans une seule ou dans plusieurs entreprises.

Le salarié souhaitant démissionner doit également être salarié de droit privé embauché en CDI (contrat à durée indéterminée). Le fait qu'il soit à temps plein ou à temps partiel n'a pas d'importance.

De plus, il faut que le salarié puisse apporter la preuve de son projet de . Il doit montrer son sérieux à la Commission paritaire interprofessionnelle régionale (CPIR). Sans cela, il ne pourra pas bénéficier des allocations chômage.

Enfin, son projet de reconversion professionnelle doit comporter un projet de reprise ou de création d'entreprise, ou bien le suivi d'une formation.

Il faut savoir que toutes les personnes travaillant en CDD, ainsi que les agents de la fonction publique et les travailleurs indépendants ne peuvent pas toucher d'allocations chômage s'ils démissionnent pour se reconvertir.

Quelles sont les démarches pour effectuer une démission pour reconversion professionnelle?

Si vous souhaitez démissionner et que vous êtes [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles