La bourse ferme dans 4 h 52 min
  • CAC 40

    6 561,76
    +33,44 (+0,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 772,64
    +16,58 (+0,44 %)
     
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0169
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    1 783,50
    +6,80 (+0,38 %)
     
  • BTC-EUR

    23 127,69
    -436,90 (-1,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    559,21
    -13,61 (-2,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,34
    +1,23 (+1,40 %)
     
  • DAX

    13 747,01
    +120,30 (+0,88 %)
     
  • FTSE 100

    7 513,59
    -2,16 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • GBP/USD

    1,2059
    +0,0008 (+0,07 %)
     

Démission de Mario Draghi: tout ce que vous devez savoir de la crise politique italienne

Andreas SOLARO / AFP

DECRYPTAGE - La démission de Mario Draghi remise ce jeudi 21 juillet au président de la République italien, Sergio Mattarella, intervient après des semaines, voire des mois d'un bras de fer au sein de la coalition gouvernementale. Challenges revient sur les origines de cette nouvelle crise politique en Italie.

Game over pour “”. Propulsé à la tête de l’exécutif italien en février 2021, avec la lourde tâche de sortir le pays de la crise sanitaire et économique, a finalement présenté sa démission au président italien ce jeudi 21 juillet. L’ancien chef de la Banque centrale européenne () était pourtant parvenu à regrouper presque toutes les formations politiques au sein d’une même coalition pour gouverner. Mais l’unité nationale, de la gauche radicale à la Ligue d’extrême droite, semble partir en fumée depuis quelques semaines.

Si le Premier ministre avait affirmé à plusieurs reprises qu’il quitterait son poste en l’absence d’un large soutien, le refus de Forza Italia, parti de droite dirigé par l'ex-Premier ministre Silvio Berlusconi, de la formation d'extrême droite de Matteo Salvini, ainsi que de la formation populiste Mouvement 5 Étoiles de participer au vote de confiance demandé ce mercredi par Mario Draghi au Sénat a donné le coup de grâce. Sa démission laisse planer l’incertitude sur l’avenir de la troisième économie de la zone euro. Challenges vous explique tout ce que vous devez savoir sur la crise politique italienne.

Quand la crise politique italienne a-t-elle éclaté?

Pour comprendre l’origine de cette rupture politique, il faut revenir au début de l’année 2021, lorsque l’ancien Premier ministre décide de retirer son parti, Italia Viva, de la coalition au pouvoir (parti démocrate, Mouvement 5 Étoiles et petits partis centristes). En sursis face à cette défection cruciale pour son gouvernement et privé de majorité parlementaire, le Premier ministre Giuseppe Conte n’a d’autres choix que de remettre sa démission au président le 26 janvier 2021. Le chef du Mouvement 5 Etoiles et sa coalition essuyaient déjà depuis des mois de vives critiques sur leurs dépenses économiques et leur gestion de la crise sanitaire.

Si Giuseppe Conte espérait obtenir un troisième mandat du président italien pour former un nouveau gouvernement, au mois de février 2021 Sergio Matterell[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles