La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 926,53
    -170,73 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 300,23
    +172,39 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    26 423,47
    +269,66 (+1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0271
    -0,0153 (-1,47 %)
     
  • HANG SENG

    21 853,07
    +22,72 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 839,89
    +432,52 (+2,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    440,04
    +0,02 (+0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 825,10
    -0,23 (-0,01 %)
     

Déménagement: cette start-up vous aide à résilier vos contrats

Mahema Productions

Philippe de La Chevasnerie, avec Benoît Fabre, a créé en 2015 une plateforme pour gérer facilement ses contrats d’électricité, gaz ou Internet. Elle vient de recruter son 1.000e collaborateur. Il est l'invité du Club entrepreneurs Challenges - Grant Thornton.

Challenges - Comment aidez-vous les Français qui déménagent?

Philippe de La Chevasnerie - Ils entrent leurs informations personnelles sur notre plateforme, qui est connectée aux fournisseurs d’électricité, de gaz, d’Internet ou encore aux assurances: nous savons ainsi à quels offres et types de prix ils sont éligibles et leur soumettons des recommandations en fonction de leurs besoins. Ils choisissent leurs offres, synchronisent leurs informations bancaires et n’ont plus rien à faire: nous nous occupons de résilier leurs anciennes offres et de souscrire aux nouvelles. Notre force, c’est la simplicité, la rapidité. Si les gens font les démarches eux-mêmes, cela leur prend six heures. Avec nous, c’est dix minutes.

Est-ce gratuit?

Oui, 100% gratuit. Nous nous rémunérons auprès de notre centaine de fournisseurs en prélevant quelques dizaines d’euros par contrat signé. Pour eux, c’est intéressant: ils savent que le client sera satisfait. Notre Net Promoter Score (indice de satisfaction client) est supérieur à 60, contre -12 en moyenne chez les fournisseurs d’énergies, -6 pour les box Internet et 5 pour les assurances. Nous travaillons aussi avec 10.000 partenaires (agents immobiliers, déménageurs, banques, bailleurs sociaux) qui proposent nos services à leurs clients.

Vous n’avez levé que 10 millions en tout. Comment est-ce possible?

Nous avons toujours eu une approche maligne pour ne pas devoir investir démesurément. Résultat, malgré un modèle qui consomme beaucoup moins de cash que certaines start-up qui lèvent énormément, nous doublons de taille chaque année. Notre chiffre d’affaires se compte en dizaines de millions d’euros, avec plus d’un million de clients à date. Nous venons de recruter le 1.000e collaborateur et de débaucher le directeur technique de Mappy, Cyril Morcrette.

Comment allez-vous maintenir ce rythme?

Après l’Espagne et l’Italie, nous ouvrirons un autre pays européen cette année. Nous voulons aussi continuer à investir dans notre produit afin que les[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles