La bourse ferme dans 4 h 11 min
  • CAC 40

    6 579,78
    +47,86 (+0,73 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 088,11
    +23,28 (+0,57 %)
     
  • Dow Jones

    35 058,52
    -85,79 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,1811
    -0,0015 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 797,40
    -2,40 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    34 137,98
    +2 023,53 (+6,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    943,00
    +66,76 (+7,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,94
    +0,29 (+0,40 %)
     
  • DAX

    15 551,80
    +32,67 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 009,05
    +12,97 (+0,19 %)
     
  • Nasdaq

    14 660,58
    -180,14 (-1,21 %)
     
  • S&P 500

    4 401,46
    -20,84 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3871
    -0,0008 (-0,05 %)
     

Déménagement, reconversion... Le Covid a décuplé les rêves de changement de vie des cadres

·2 min de lecture

L’amélioration de la conjoncture relance l’emploi des cadres et de nombreux secteurs éprouvent déjà des difficultés à recruter. Pourtant, la crise transforme profondément les relations entre employeurs et employés.

En même temps que la conjoncture s’améliore, le recrutement des cadres reprend des couleurs. Selon le , 26% des entreprises considèrent ainsi que le deuxième trimestre a été meilleurs que prévu et, en juin, les offres d’emploi cadre ont retrouvé leur niveau record d’avant-crise. "La progression est notamment très nette pour les TPE et les PME, dont la satisfaction concernant leur niveau d'activité rejoint celui des ETI et des grands groupes", note l’Agence pour l’emploi des cadres. Pourtant, derrière ce rebond se profilent des transformations profondes quant aux attentes des cadres vis-à-vis de leur employeur. Des demandes dont beaucoup d’entreprises n’ont pas pris la mesure.

Changer d'entreprise est considéré comme une opportunité

Ainsi, la crise économique qui frappe durablement certains incite les cadres à bouger. A Air France, par exemple, le a été largement sursouscrit. "Les salariés à potentiel qui veulent grimper vite ne vont pas attendre deux ou trois ans avec deux jours de par semaine", explique Gilles Gateau, le directeur général de l’Apec. Ils vont aller voir ailleurs, et notamment et non pas un risque. Quant aux plus âgés, ils souhaitent donner plus de sens à leur travail.

Lire aussi

"Pour certains, la pandémie a été un électrochoc, explique Julie Gaillot, directrice du pole Society de l’Institut CSA. Ils ont pris conscience que la vie pouvait être courte et ils ne veulent pas passer à côté." Les quinquagénaires qui ont fini de payer les études des enfants et leur prêt immobilier aspirent à réinventer leur vie professionnelle. Comme , il est encore temps de . Ainsi, selon une étude de l’Apec réalisée en février et mars 2021, 45% des cadres souhaitent déménager à plus ou moins longue échéance, essentiellement pour bénéficier d’un meilleur cadre de vie. Et la crise sanitaire leur a donné des fourmis dans les jambes. "Le télétravail bouleverse complètement la donne, estime Gilles Gateau. Il crée une dissociation entre le lieu d’habitation et le lieu de[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles