Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • Nikkei 225

    38 876,71
    -258,08 (-0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0814
    +0,0070 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    17 937,84
    -238,50 (-1,31 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 359,96
    +1 106,62 (+1,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 411,65
    +16,61 (+1,19 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     

Délais allongés pour racheter ses trimestres, risque d’augmentation des franchises médicales… Le Flash éco du jour

Sophie Levy Ayoun / Capital

On commence par l’interrogation du jour : la saison estivale 2023 est-elle vraiment la pire qu'ait connue le sud de la France ? Il semble trop tôt pour l’affirmer. Toutefois, il y a bel et bien eu une baisse de la fréquentation dans le bassin méditerranéen français au mois de juillet au profit de régions comme la Bretagne, la Normandie, les Hauts-de-France ou encore les Pays de la Loire. Si certains veulent y voir les conséquences des fortes chaleurs, elles ne sont pour autant pas le seul facteur… D’autres paramètres entrent en jeu. Ils sont à découvrir dans notre article sur Capital.fr.

On enchaîne avec la bonne nouvelle du jour, qui vous concerne si vous souhaitez racheter des trimestres de retraite au titre de vos années d’études supérieures ou d’une période de stage. Cette opération permet d’échapper à une décote sur votre future pension ou de percevoir plus tôt votre retraite à taux plein. Mais elle a un coût, qu’il est par exemple possible de minorer en agissant dans les 10 ans suivant la fin de vos études. Pour permettre à plus de Français de profiter d’un abattement, la réforme des retraites allonge les délais impartis. Ces nouvelles conditions, plus avantageuses, viennent d’être actées par décret. Plus de détails sur notre site.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

On continue avec le mot du jour : franchise médicale. Beaucoup de Français ne le savent pas, mais à chaque fois que la Sécurité sociale vous rembourse, l’Assurance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite