Marchés français ouverture 5 h 10 min
  • Dow Jones

    33 970,47
    -614,41 (-1,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 713,90
    -330,06 (-2,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 915,43
    -584,62 (-1,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,1740
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    23 949,44
    -149,70 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    36 264,69
    -4 203,01 (-10,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 062,95
    -71,44 (-6,30 %)
     
  • S&P 500

    4 357,73
    -75,26 (-1,70 %)
     

Le délai de 72h pour les tests Covid-19: "une mesure anti-sanitaire"

·2 min de lecture

Le 7 août 2021, Olivier Véran annonçait un assouplissement des conditions menant au pass sanitaire. Une de ces mesures est l’allongement de la durée de validité d’un test négatif de 48h à 72h. Une décision faite pour des raisons logistiques, mais également politiques.

"C’est une mesure anti-sanitaire purement pratique". Le constat est clair pour l’épidémiologiste Catherine Hill, l’allongement de la durée de validité d’un test négatif au Covid-19 est un non-sens scientifique. La mesure a pourtant été prise sur avis favorable du conseil scientifique, qui évoque des "connaissances scientifiques limitées" et surtout une nécessité de "répondre aux difficultés logistiques".

"Négatif le lundi, contaminé le mardi, contagieux le mercredi"

Ces deux arguments ont du mal à passer dans la communauté scientifique. "On sait par exemple que les tests antigéniques ont une sensibilité plus faible que les tests PCR. Ils détectent le virus mais quand il est en assez grande quantité, donc peuvent être défaillants au début et vers la fin de l’infection. C’est pourquoi on a restreint au début leur durée de validité", rappelle Jean Canarelli, médecin biologiste. L’ complique encore un peu la situation. Plusieurs études le démontrent, avec ce variant les personnes malades sont plus contagieuses, et le sont plus tôt dans l’infection qu’avec les souches précédentes. "Donc avec les 72h, vous pouvez être négatif le lundi, contaminé le mardi et contagieux le mercredi. Cette mesure c’est pas une mesure sanitaire, c’est une mesure pratique", appuie Catherine Hill.

Lire aussi

Pratique, la décision de passer à 72h l'est pour les laboratoires et pharmacies, débordés par les demandes de test. Ces dernières ont fortement augmenté avec l’entrée en vigueur du pass sanitaire. "La semaine dernière, on a dépassé les six millions de tests. Essentiellement des tests antigéniques, ils sont les plus demandés car ils offrent une réponse plus rapide, en 15 à 30 minutes. Les tests PCR, eux, nécessitent plusieurs heures de traitement, et malgré leur meilleure efficacité, leur demande a légèrement baissée ces derniers mois. Sauf peut-être dans les zones touristiques car ils sont parfois spécifiquement demandés pour prendre l’avion", explique François Blanchecotte, biologiste médi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles