La bourse ferme dans 2 h 41 min
  • CAC 40

    7 159,78
    -13,20 (-0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 277,63
    +9,35 (+0,22 %)
     
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1360
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 844,80
    +1,60 (+0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    37 343,89
    -38,23 (-0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 007,02
    +12,27 (+1,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,44
    -0,52 (-0,60 %)
     
  • DAX

    15 843,95
    +34,23 (+0,22 %)
     
  • FTSE 100

    7 582,57
    -7,09 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3633
    +0,0021 (+0,15 %)
     

Un déjeuner de Noël entre soignants se transforme en cluster géant

·1 min de lecture
Tous les convives étaient vaccinés ou avaient été testés avant le déjeuner de Noël.
Tous les convives étaient vaccinés ou avaient été testés avant le déjeuner de Noël.

Cette année encore, le coronavirus s?invite aux fêtes de fin d?année. Le 1er décembre, le personnel soignant de l?hôpital régional de Malaga, en Espagne, avait été invité à un déjeuner de Noël. Sur les 173 professionnels de l?unité de soins intensifs (USI) conviés, 68 ont été contaminés par le Sars-CoV2, rapporte le quotidien El País. Le gouvernement régional andalou et les autorités sanitaires ont conjointement annoncé l?ouverture d?une enquête pour déterminer l?origine de cette infection.

Selon les autorités, toutes les personnes infectées avaient reçu une dose de rappel du vaccin anti-Covid ou été testées négatives avant de participer à l?événement. Présentant des symptômes bénins ou étant asymptomatique, la soixantaine de soignants a été mise en quarantaine, ce qui a entraîné une réorganisation express de leur service. En conséquence, les hôpitaux publics et privés ont été invités à ne plus organiser de fêtes de Noël.

À LIRE AUSSIStrasbourg : le marché de Noël fait son retour sous la menace du Covid-19

Les joies de Noël entravées ?

Pour enrayer la transmission du virus, le Premier ministre Pedro Sanchez a invité la population à ne pas baisser sa garde en période de fêtes. Il a appelé à limiter les nombres de participants aux rassemblements extérieurs comme professionnels, qui génèrent des superpropagateurs.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles