La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    42 920,25
    -1 083,70 (-2,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,12 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,17 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,21 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Déjà accusés de polluer, les livreurs Amazon suspectés de conduite dangereuse

·2 min de lecture

Déjà pointé du doigt pour les encombrements et la pollution que ses fourgons de livraisons génèrent en ville, Amazon se voit accusé aux États-Unis d'employer des chauffeurs mal formés aux dangers de la route.

Les tribunaux du Texas, du Massachusetts et de Géorgie, aux États-Unis ont été saisis de plaintes de victimes d'accidents de la route mettant en cause les chauffeurs de fourgons de livraison de colis Amazon. Ces affaires défrayent la chronique, car la société Amazon Incorporated rejette toute responsabilité, au prétexte que le livreur n'est pas son salarié, et que son véhicule ne lui appartient pas. Un argumentaire que les victimes acceptent mal.

De fait, Amazon fait appel à une multitude de petites entreprises pour assister ses propres collaborateurs dans l'accomplissement de la tâche immense qui consiste à livrer à domicile chaque jour des centaines de milliers de colis. En 2018, Amazon lançait son programme "Delivery Service Partner" visant à encourager les auto-entrepreneurs à fonder leur propre entreprise de transports routiers. L'objectif avoué était de s'affranchir des lenteurs et contraintes de la poste américaine (U.S. Postal Service) comme de la messagerie United Parcel Service Incorporated.

Mise en cause dans une collision survenue en mars sur une autoroute des parages de la ville d'Atlanta, en Géorgie, la société Harper Logistics n'est qu'une parmi les quelque 2.500 entreprises de transports, auxquelles Amazon fait appel aux États-Unis et dans le monde. Elles emploient environ 260.000 chauffeurs, dont le niveau de qualification laisserait à désirer, à en croire les avocats des victimes d'accidents de la route.

Débordé par son succès, Amazon fait appel à des milliers de livreurs indépendants

Dans cette affaire en Géorgie, les enquêteurs de la police de la ville de Marietta ont constaté que le chauffeur portant l'uniforme Amazon et employé par Harper Logistics suivait de trop près la berline Tesla Model S que son fourgon a percuté. Les avocats de la famille des passagers blessés lors de la collision espoir réussir à établir la preuve que les dirigeants de Harper Logistics avaient eu connaissance de la dépendance à la drogue du candidat chauffeur, avant son[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles