Publicité
La bourse ferme dans 5 h 10 min
  • CAC 40

    7 600,33
    +28,76 (+0,38 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 904,12
    +23,70 (+0,49 %)
     
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0723
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    2 326,10
    -2,90 (-0,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 995,86
    -290,03 (-0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 361,81
    -27,59 (-1,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,23
    -0,10 (-0,12 %)
     
  • DAX

    18 135,62
    +67,41 (+0,37 %)
     
  • FTSE 100

    8 179,10
    +36,95 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,2683
    -0,0021 (-0,17 %)
     

Déjà à 2 chiffres, l’inflation accélère encore au Royaume-Uni, les ménages étranglés

Rudy and Peter Skitterians / Pixabay

Rebond surprise de l'inflation au Royaume-Uni à 10,4% en février contre 10,1% en janvier, a indiqué mercredi 22 mars l'Office national des statistiques (ONS). "Les prix de l'alcool en hausse dans les pubs et restaurants" ont largement contribué à ce rebond surprise tout comme "l'alimentation et les boissons non alcoolisées, qui ont grimpé au rythme le plus rapide depuis plus de 45 ans", souligne Grant Fitzner, économiste de l'ONS. "Le recul de l'inflation n'est pas inévitable, nous devons donc nous en tenir à notre plan de diviser par deux l'inflation cette année", a insisté le ministre des Finances Jeremy Hunt dans un communiqué, à la veille d'une décision de la Banque d'Angleterre sur les taux d'intérêt.

Celle-ci doit à la fois agir pour calmer l'envolée des prix en pleine crise du coût de la vie au Royaume-Uni, mais aussi ménager la croissance dans un pays au bord de la récession. Un contexte économique qui pourrait encore être obscurci par les turbulences financières dans la foulée d'une série de banques régionales américaines et du rachat précipité du géant suisse Credit Suisse par UBS.

"Si l'inflation a grimpé en février, les perspectives pour les mois à venir ont l'air moins sombres grâce à la baisse des prix de gros de l'énergie", tempère toutefois Alpesh Paleja, économiste de la CBI, la principale organisation patronale britannique.

Il note cependant que cette année va rester "un environnement d'inflation élevée pour les ménages comme les entreprises" et se félicite de (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un amendement rédigé par ChatGPT 4 va être débattu à l'Assemblée nationale
La BCE alerte sur les "nouveaux risques" pour la croissance, les banques et l’inflation inquiètent
Réforme des retraites : Emmanuel Macron estime que "la foule" n'a "pas de légitimité face au peuple qui s'exprime à travers ses élus"
Habitué du casino d'Hyères, ce couple devient millionnaire en jouant à La Ciotat
Relance du nucléaire : le projet de loi largement adopté à l'Assemblée