La bourse ferme dans 2 h 22 min
  • CAC 40

    6 668,81
    -1,04 (-0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 166,33
    -0,50 (-0,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1643
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 787,70
    +17,20 (+0,97 %)
     
  • BTC-EUR

    55 235,96
    +1 439,41 (+2,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 497,01
    +33,65 (+2,30 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,96
    -1,00 (-1,21 %)
     
  • DAX

    15 491,66
    -24,17 (-0,16 %)
     
  • FTSE 100

    7 210,33
    -7,20 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3785
    -0,0009 (-0,06 %)
     

Dégoûté par la prise de poids de sa compagne, il lui fait vivre un véritable calvaire

·1 min de lecture

Trop, c'est trop. Une jeune femme de 23 ans a obtenu gain de cause, mercredi 15 septembre, devant le tribunal de Rennes. Son compagnon, qui comparaissait dans le cadre d'une comparution immédiate pour violences conjugales, menaces de mort et usage de stupéfiants, a été condamné à neuf mois de prison ferme, rapporte Ouest-France.

Cela faisait huit mois que la jeune mère vivait un véritable calvaire. Depuis la naissance de leur fille, en février dernier, le jeune homme de 29 ans la violentait régulièrement parce qu'elle avait pris du poids. Mais le 10 septembre dernier, c'est l'altercation de trop. Alors que son compagnon la pousse à se peser, il s'en est pris à elle car le résultat affiché par la balance ne lui convenait pas, raconte le quotidien régional.

"Tu sais que là tu es morte"

Une énième dispute a alors éclaté. La jeune femme a dû s'enfuir avec son bébé dans le bras après avoir reçu "des coups de pied dans les jambes" et "une gifle au visage". Elle a ensuite reçu des menaces de mort par message de la part de son compagnon qui lui disait : "tu sais que là tu es morte".

Au tribunal, le jeune homme a reconnu les faits. "Je réalise aujourd'hui que je lui mettais une pression constante sur son poids", a-t-il déclaré, cité par Ouest-France. Lors de la comparution immédiate, la victime a évoqué des "dénigrements permanents sur son physique". Selon l'avocat de la victime, cité par le journal, cette dernière "obtempérait par crainte dans un (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Ahurissant ! Douze personnes qui redoutaient de contracter le Covid sont mortes dans le métro
Incroyable ! Une bouteille à la mer retrouvée après 37 ans
Alarmant ! Une campagne inquiétante contre les élèves nés en 2010 fait rage sur les réseaux sociaux
Une jeune femme et une octogénaire violées à La Rochelle, la police lance un appel à témoins
Michel Fourniret : une lettre posthume très intrigante reçue par Monique Olivier

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles