La bourse ferme dans 4 h 6 min

Les dégâts du coronavirus sur le corps humain en réalité virtuelle

Louis Neveu, Journaliste

Depuis l’arrivée du premier patient malade du Covid-19 le 18 mars, les médecins du George Washington University Hospital ont trouvé un moyen très visuel de se rendre compte de l’état des poumons d’un patient infecté par le virus. Ils ont exploité la réalité virtuelle (VR) afin de modéliser les poumons du malade et examiner précisément leur état.

Interrogé pour le podcast de l’hôpital, le Dr Keith Mortmann, chef de la chirurgie thoracique de l’hôpital, explique que le patient, un homme, âgé de près de 60 ans, a dû être placé sous respirateur très rapidement après les premiers symptômes. Après l’examen de ses poumons avec la VR, l’équipe a pu constater que les dommages aux poumons ont été très rapides, au point qu’il ne pouvait plus respirer sans appareillage. Il a dû subir une intervention lourde appelée ECMO pour parvenir à réinjecter de l’oxygène dans le corps et le sauver.

Sur la simulation qu’ils présentent sur le site de l’institution, on peut voir la représentation 3D en VR des poumons et l’impact qu’a le coronavirus sur les tissus pulmonaires. Les tissus sains sont représentés en bleu, les parties infectées apparaissent en vert et jaune. C’est la société américaine Precision VR qui est à l’origine du développement de l’outil de modélisation en VR.

Pas besoin d’être un expert pour constater les ravages du virus sur les poumons. © George Washington University Hospital

Risque de lésions pulmonaires à long terme

Toujours selon le Dr Mortmann, il n’est besoin d’être médecin pour comprendre les images et se rendre compte des dégâts qu’occasionne le virus sur les poumons. La maladie est présente de façon diffuse et entraîne des dommages graves aux deux poumons. Pour le médecin, il est probable que des lésions pulmonaires à long terme restent présentes chez les patients très gravement atteints ayant pu survivre au virus.

Environ 20 % des malades du Covid-19 développent des symptômes graves et certains d’entre eux nécessitent une assistance mécanique pour respirer. Si...

> Lire la suite sur Futura