La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 038,01
    +3 375,49 (+6,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Un défilé Louis Vuitton pris pour cible par des militants pro-climat

·1 min de lecture

"Overconsumption=extinction" (surconsommation=extinction), pouvait-on lire sur une affiche déroulée par une militante d'Extinction Rebellion. Plusieurs de ses membres ont fait irruption mardi 5 octobre dans le défilé de la maison Louis Vuitton au Louvre pour dénoncer l'impact de l'industrie de la mode sur le dérèglement climatique, au dernier jour de la Fashion week de Paris. La militante s'est posée sur le podium dans une galerie du Louvre en plein défilé avant d'être évincée par un agent de sécurité, a constaté un photographe de l'AFP.

Une trentaine de militants d’Extinction Rebellion, des Amis de la Terre et de Youth For Climate sont derrière cette action dont deux ont été interpellés, selon leur communiqué. Les militants exigent du gouvernement d'imposer "une réduction immédiate des niveaux de production dans le secteur alors que 42 vêtements par habitant ont été commercialisés en France en 2019", selon la même source. La maison Louis Vuitton n'a pas réagi dans l'immédiat.

>> A lire aussi - Chine : Louis Vuitton (LVMH), L’Oréal, Bulgari et Porsche rompent avec une star accusée de viol

Pour ce premier défilé post-Covid devant le public, le directeur artistique des collections femme, Nicolas Ghesquière, a choisi l'esthétique théâtrale. Des robes paniers, longues capes en plumes et lunettes-masques ont ouvert le défilé pour mieux souligner le jeu de volumes dans des looks très modernes du couturier, maître de la coupe. Des smokings deviennent oversize ou sont déclinés en jean, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Abandon des petites lignes, retards colossaux… l’UFC-Que Choisir étrille le réseau de la SNCF
Le groupe de maisons de retraite Orpea visé par une enquête du PNF
Thales : enquête pour des soupçons de "corruption" et de "trafic d'influence"
Amazon France redoute "l'inflation" des frais de port sur les envois de livres
Nintendo contre Sony : un combat jusqu’à la mort

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles