Marchés français ouverture 20 min

Défense : la Chine se dote d’un premier porte-avions de conception 100% nationale

La défense de l'Empire du Milieu franchit un cap. Dans un contexte de rivalité avec les Etats-Unis en Asie-Pacifique, la Chine a admis mardi au service actif le Shandong, son deuxième porte-avions, le premier de conception 100% nationale. L'intégration aux forces navales du bâtiment a été acté lors d'une cérémonie dans une base navale de l'île de Hainan (sud), en présence du président chinois Xi Jinping, qui a inspecté la garde d'honneur sur le pont du navire. Sous un soleil éclatant, quelque 5.000 membres de la marine en uniforme blanc et des ouvriers ayant participé à la construction ont chanté l'hymne national face au drapeau chinois, selon la télévision nationale CCTV.

Xi Jinping, en costume officiel noir, a posé pour une photo avec les militaires et les civils présents dans ce port de la ville côtière de Sanya, les appelant à "apporter de nouvelles contributions au Parti communiste et au peuple" chinois. La Chine disposait jusqu'à présent d'un seul porte-avions opérationnel : le Liaoning. Construit par l'ex-URSS et racheté à l'Ukraine, il avait été admis au service actif en 2012. Le second porte-avions, mis à flot en 2017 et en phase de test depuis, est à propulsion classique (non nucléaire) et peut embarquer une quarantaine d'avions, selon des experts. Un troisième porte-avions est également en cours de construction.

>> A lire aussi - Chine - Etats-Unis : risque de guerre, selon l'ex-secrétaire d'Etat Henri Kissinger

L'armée chinoise poursuit ainsi sa montée en puissance et est considérée comme la deuxième force militaire mondiale derrière les Etats-Unis. Ces derniers disposent toutefois d'un budget de la Défense environ trois fois supérieur. "Avec ce nouveau porte-avions, la Chine veut être en mesure d'afficher une présence très visible, puissante et durable", note James Goldrick, expert des forces navales en Asie-Pacifique à l'Université nationale australienne.

"Elle veut pouvoir protéger ses navires de marchandises, en particulier ses approvisionnements énergétiques

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Payés 3,40 euros de l’heure, les marins se rebellent sur le yacht d’une grande fortune française
Leclerc engrange encore des parts de marché
Livret A : pourquoi sa rémunération risque de tomber à 0,5% dès février 2020
Loto du patrimoine : la colère de Stéphane Bern qui estime que le gouvernement "ne comprend rien"
Voitures électriques : l'Etat rabote le bonus écologique à partir de 2021